Une société belge fait passer le congé de paternité à huit semaines

Publié : Par

Janssen Pharmaceutica et les filiales belges de l’entreprise pharmaceutique de l’Américain Johnson & Johnson veulent offrir à leurs travailleurs huit semaines de congé de paternité ou d’adoption, à la suite d’une décision prise à l’échelle mondiale par la maison-mère aux États-Unis.

> Voir aussi : Avoir un bébé: comment gérer grossesse et travail? 

Cela représente une forte augmentation puisque le congé actuel est de seulement dix jours ouvrables, comme le prévoit la législation belge.

Pour le congé maternité, aucun allongement de la période n’est prévu mais bien une augmentation du revenu.

> Travail, famille, vacances : comment tout concilier ?

“Cette mesure a été décidée fin juin. Elle n’est pas encore en application”, a indiqué Grijs Leureys, du syndicat CNE. “Nous devons encore discuter des modalités pratiques avec les ressources humaines. Ces discussions auront lieu dans le courant des mois de septembre et octobre”.

“Certes, cela coûte de l’argent. Mais nous estimons qu’il s’agit d’une mesure importante car elle améliore la santé de nos collaborateurs”, a de son côté souligné le porte-parole de l’entreprise Tim De Kegel. “Nous pensons que cela aura un effet-retour bénéfique en matière de motivation et de créativité”. Selon lui, “40% des collaborateurs belges ont moins de 40 ans, soit 2.400 sur 6.000”.

> Découvrez les nombreuses offres d'emploi !

Retour à la liste