Vacances, j’oublie tout ?

Rédigé par: Magali Duqué
Date de publication: 7 juil. 2023

Plus facile à dire qu’à faire. Même si nos vacances sont bien méritées, on a tous des fausses excuses pour ne tourner le bouton OFF à 100%. Et si cet été vous suiviez nos conseils pour partir l’esprit serein (sans être stressé avant le départ, ni noyé à votre retour) ?

Vacances, j’oublie tout ?

AVANT

Le b.a-ba, c’est l’anticipation. Pas d’effet de surprise, donc. On pense à : prévenir ses collègues dès que possible, trouver un (ou deux) back-up pour prendre le relais, établir une to-do list réaliste qui permet de gérer les priorités tout en restant opérationnel en cas d’imprévu... Sans oublier la redoutable Réponse Automatique. Pas seulement pour éviter une montagne de mails à traiter dans l’urgence (et des coups de téléphone inquiets ?), encore moins pour faire des jaloux, mais surtout pour renvoyer votre interlocuteur vers la bonne personne pendant votre absence.

PENDANT

Après avoir bien préparé le terrain, il va falloir agir concrètement pour éviter de “replonger” la tête dans votre ordinateur. Bye-bye Slack, Gmail, Teams, Evernote, LinkedIn ! Vous avez un téléphone professionnel ? Pas la peine de le mettre dans la valise. Pour éloigner les tentations, désynchronisez vos notifications. Et pourquoi pas essayer une digital detox quelques jours ? Sans réseaux (même sociaux), vous profiterez plus librement de vos vacances. A la clé ? Des heures supplémentaires… pour se lancer dans une activité récréative. Une promenade en forêt, de la plongée sous-marine, un brin de lecture, une initiation à la poterie, etc. Faites ce qui vous plaît ! Il n’y a pas mieux pour se changer les idées et oublier tous les petits tracas professionnels. Que vous ayez envie de vacances zen ou sportives, il y a 1001 façons de casser la routine.

APRES

Parce que vous aurez tout prévu (y compris votre liste de tâches pour la rentrée afin de désencombrer votre esprit), vous n’aurez plus qu’à revenir avec de bons souvenirs plein la tête. Mais pour que les bienfaits de vos vacances ne s’évaporent pas en un clic, il vous faudra encore planifier un retour en douceur. Au programme : pas d’atterrissage depuis Miami le dimanche soir à 23 heures avec une reprise lundi matin à 8 heures. On prend le temps de défaire ses bagages, de se remettre du voyage (surtout en cas de jet-lag), de remplir le frigo sans culpabilité… et d’éplucher ses mails, avant de reprendre sa place en pleine forme, frais et dispo, comme on dit. Et d’apporter un peu de soleil dans l’open-space.