Passer au contenu principal

Viré ! Et maintenant ?

Rédigé par: Philippe Van Lil
Date de publication: 26 janv. 2024

Vous venez de vous faire licencier ? La situation est sans doute difficile à digérer, mais dites-vous qu’elle n’est que temporaire. Mettez à profit cette période pour faire le point et rebondir. Voici quelques conseils judicieux…

VIRE

Donnez-vous du temps

Lorsqu’on perd son emploi, il est tout à fait normal d’être affecté. L’ascenseur émotionnel peut très vite vous plonger dans une période de doutes, de tristesse, voire de dépression. Toutefois, viré ne signifie pas vaincu ! Donc, même si vous vivez votre licenciement comme une profonde injustice, gardez votre calme : ne vous blâmez pas et ne sombrez ni dans le défaitisme, ni dans la colère. Il faut néanmoins accepter de prendre le temps nécessaire pour faire le deuil de cette situation. Profitez-en pour vous ressourcer et faire toutes ces petites choses qui vous procurent de la satisfaction et de la confiance en vous et pour lesquelles vous manquiez de temps : passer du temps en famille, pratiquer un sport, cuisiner, lire, voyager, revoir des amis, vous adonner à un hobby, etc.

Analysez les raisons du licenciement

Les motifs d’un licenciement sont multiples. Cela peut être des éléments qui vous incombent - manque de motivation, rendement insuffisant, faute professionnelle, etc. - ou non. De plus en plus souvent, le licenciement est dû à des facteurs sur lesquels vous n’avez aucune prise, comme une réduction de personnel dans le cadre d’une restructuration ou de difficultés économiques. Il est parfois difficile d’analyser les raisons objectives pour lesquelles on a perdu son emploi ; un exercice d’introspection est aussi souvent nécessaire si l’on ne veut pas se retrouver dans une situation similaire par la suite.

Envisager l’avenir avec sérénité

Profitez de cette période pour réfléchir à vos objectifs professionnels et à la suite que vous désirez donner à votre carrière. Vous pourriez bien prendre une direction différente. Mettez à jour votre CV et votre réseau de contacts, en informant ce dernier de votre situation ; vos anciens collègues, amis, etc., pourront vous fournir des conseils, des opportunités ou simplement du soutien. Recherchez de nouvelles opportunités : consultez les offres d'emploi en ligne, utilisez les réseaux sociaux et toute autre ressource, et n'hésitez pas à postuler à des postes correspondant à vos compétences. Rien de tel non plus qu’utiliser cette période pour suivre une formation et accroître l'étendue de vos compétences.

Bonne chance dans vos démarches futures !