Vivre et travailler en Belgique, moins cher que dans d’autres pays européens

Fait-il bon vivre au plat pays qui est le nôtre ? Apparemment oui, si on compare la Belgique à d’autres pays d’Europe !

Deloitte (cabinet d’audit) a publié les résultats de son Etude Européenne sur les Salaires : une enquête à grande échelle qui compare les coûts salariaux, les salaires nets et les revenus nets de 19 pays. L’étude prend aussi en compte les frais de scolarité et les retraites légales et extra-légales.

Si la Belgique doit faire face à des coûts salariaux particulièrement élevés (dus à des cotisations sociales elles aussi très élevées), le coût de la vie et les frais de logement sont toujours bien moins élevés en Belgique que dans d’autres pays européens considérés comme « riches ».

Coût de la main-d’œuvre

Sans surprise, la Belgique et la France occupent les deux premières places en matière de coûts des cotisations sociales sur les salaires. Mais dans 11 des 19 pays étudiés, les taux d’impositions ont grimpés en 2013. La seule exception étant les Pays-Bas, qui ont abaissé le taux de la sécurité sociale à 2,12 %.

Le taux d’imposition souvent supérieur à 50 %

Pour la première fois depuis le début de la crise, la moitié des pays interrogés ont en effet augmenté le taux d’imposition par rapport à 2012. Résultat : 8 des 19 pays examinés ont désormais un taux d’imposition supérieur à 50 % du salaire… Le gouffre entre la Belgique et le reste de l’Europe en matière de taxation diminue donc.

Le Belge vit toujours très bien, même si la Belgique recule dans le classement

Les frais de logement et le coût de la vie connaissent une baisse générale en Europe. Contrairement à la tendance européenne, ces frais augmentent légèrement en Belgique. C’est pourquoi la Belgique recule un peu dans le classement du revenu net disponible.

Malgré tout, la Belgique reste très attractive quant il s'agit d'y habiter. Bruxelles est par exemple toujours bien moins chère qu’Amsterdam, Luxembourg, Londres, Genève et Paris.

Retour à la liste