Voici pourquoi vous ne devriez pas répondre “OK” par écrit à vos collègues

Rédigé par: M. Martin
Date de publication: 20 mars 2019

Communication

Si vous avez tendance à répondre par un simple “OK” par écrit à vos collègues pour gagner du temps ou par simple flemme, il va falloir changer vos habitudes. En effet, selon le Huffington Post, le mot “OK” dans une communication écrite “sonne parfois comme un jugement et un signe d’hostilité”, en l’utilisant par e-mail ou via un chat, “le risque est grand d’induire une certaine négativité ou agressivité”, relayent nos confrères de la RTBF.

Une réponse plus fournie pour plus d'amabilité

"En abrégeant, on prend le risque de paraître sec. À l’inverse, une réponse plus fournie engendrera généralement une impression de politesse", explique la spécialiste en communication sur internet Gretchen McCulloch. On s’en rend peut-être même compte inconsciemment : nombre de 'ok' sont en effet suivis de mots tels 'ok, ça va', 'ok, parfait'.

"Ces quelques mots supplémentaires suffisent à donner le sentiment que nous y avons consacré davantage de temps, et c’est de cet effort que naît la politesse", ajoute Gretchen McCulloch.

Un problème qui ne se pose pas lors d’une réponse orale. En effet, le ton, les gestes, les expressions du visage tels que les sourires permettent de transmettre une certaine dose d’amabilité. Pour tenter de communiquer le même engouement par écrit, pourquoi ne pas ponctuer votre "OK" par un smiley ? :-)

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi 2019