Voici quelques conseils pour démissionner en beauté

Publié : jeudi 23 novembre 2017 Par

Vous avez décidé de changer d’employeur? Suivez ces quelques conseils pour rédiger une lettre de démission sans faute.

  1. D’abord votre entretien de sortie, ensuite votre lettre de démission

Soumettre une lettre de démission avant d’en avoir touché un mot à votre supérieur, c’est non seulement impoli, mais également peu professionnel. Avant d’officialiser votre départ par une lettre, préparez d’abord soigneusement votre entretien de sortie. Le patron doit en être le premier informé, même si vous entretenez d’excellentes relations avec vos collègues.

  1. Ne vous étendez pas sur les raisons

Inutile de vous étendre sur les motifs de votre départ dans votre courrier de démission. En effet, vous avez déjà évoqué ces raisons lors de votre entretien de sortie. Faites court et simple: confirmez que vous présentez votre démission et à partir de quand.

  1. Adoptez un ton professionnel

Même si vous entretenez des relations cordiales voire amicales avec votre supérieur, rédigez votre lettre de démission sur un ton professionnel. Il s’agit d’un document officiel, sur lequel vous devez indiquer la date. Pensez également à demander un accusé de réception: vous détiendrez ainsi une preuve en cas de désaccord. 

  1. Remerciez votre employeur

Gardez en tête que votre supérieur actuel peut aussi vous fournir de bonnes références. Par conséquent, remerciez votre employeur dans votre lettre de démission et exprimez-vous sur ce que vous avez appris ou sur ce qui vous a plu.

  1. Montrez que vous voulez une transition fluide

Vous avez sans doute préparé une liste des tâches à confier à votre successeur. Cependant, veillez à ce que votre lettre de démission ne s’attarde pas trop sur les questions relatives à la transmission. Ne faites pas des promesses que vous ne pouvez pas tenir mais soulignez votre souhait de continuer à faire de votre mieux jusqu’à la fin de votre préavis.

Retour à la liste