Votre collègue est vraiment lourd ? Réglez le souci en 5 étapes !

L'attitude de votre collègue vous irrite et c'est peu dire... Vous n'en pouvez plus, mais ne souhaitez pas pour autant déclarer la guerre. Voici 5 conseils pour gérer au mieux ce type de situation.

> A la recherche d'un nouveau challenge (ou de nouveaux collègues) ? Découvrez nos 1500 offres d'emploi 

Manque de tact, irrespect, impolitesse, comportements grossiers à  répétition, langage de charretier... Ces attitudes trop longtemps tolérées au sein d'une entreprise risquent à  terme d'y plomber les rapports humains si vous n'y mettez pas fin rapidement.

Premier constat : les femmes seraient plus souvent victimes des indélicats. Vous avez atteint votre quota de résistance aux blagues limites et aux remarques déplacées de votre voisin de bureau ?

> Voir aussi: "Harcèlement sexuel au travail: les hommes aussi" 

Avant d'exploser et de rendre l'ambiance insupportable sur votre plateau de travail, voici quelques conseils à  suivre !

 1. Pour ne pas laisser une mauvaise habitude s'installer, mettez-y fin immédiatement

N'offrez aucune immunité et aucune possibilité de récidive. Recadrer directement et fermement l'indélicat. Évitez toutefois de braquer, d'humilier votre « emmerdeur de service ». Tout le monde connaît cette immense frustration de n'avoir pas pu répondre immédiatement à  une « agression » verbale plus ou moins violente.

Pourtant, il convient d'éviter la répartie du tac au tac. Une telle réponse signifierait que vous entrez dans la partie, dans le jeu de l'agresseur. Avec le risque, non négligeable, de définitivement bloquer la situation. Appliquez cette règle simple : laisser votre courroux retomber et le calme revenir en vous. Attendez quelques minutes ou quelques heures. Allez ensuite trouver votre interlocuteur.

2. Tenez-vous en aux faits 

Trop souvent, nous sommes tentés par l'analyse toute personnelle de telle ou telle attitude dérangeante... Lorsque vous prenez un collègue entre quatre yeux, évitez de l'accabler et de personnaliser votre grief. « Tu ne me respectes pas en... », « Pourquoi essaies-tu de me provoquer par ?... » Inutile de vouloir de l'autre qu'il se justifie. Il ne doit pas se sentir jugé non plus.

En revanche, battez-vous pour que le message soit bien clair pour lui. « Voici exactement ce que je te reproche, ne recommence pas. Je souhaite davantage de cordialité dans notre département... ».

Prenons l'exemple suivant : vous parlez à  plusieurs collègues des maladies à  répétition de votre femme. L'un d'eux sous-entend lourdement que votre femme est certainement hypocondriaque. Évitez de lui rentrer dedans séance tenante. Dites-lui rapidement après que ses propos ne vous ont pas fait plaisir, car la santé de votre femme vous inquiète et vous perturbe profondément.

> Voir aussi: "Donner ses congés à un collègue en cas de coup dur?" 

3. Évitez les discussions à rallonge

Nous rappelons que la plus grande fermeté est nécessaire et salvatrice pour régler ce genre de cas. Après avoir expliqué les raisons de votre agacement à votre collègue, si celui-ci commence à se justifier ou tire la discussion en longueur, stopper net l'entrevue. Dites simplement et poliment que ces raisons ne regardent que lui. Ce n'est pas votre problème...

> Voir aussi: "7 astuces simplissimes pour une meilleure ambiance au bureau"

4. Demandez des engagements clairs

Après avoir rappelé les faits et énoncé ce que vous attendez concrètement, tentez d'obtenir de votre collègue un engagement. C'est assez simple : si l'indélicat s'obstine et réédite les attitudes qui vous énervent, votre crédibilité volera en éclats. Il faut parfois aller jusqu'à  envisager des mesures de rétorsion pour stopper la déferlante.

5. Faites-vous aider si le dialogue échoue

Rien n'y fait. Il ou elle ne veut entendre raison. Consultez dès lors collègues, manager, patron pour solutionner la problème. Si plusieurs personnes abondent dans votre sens, la malotru ne pourra faire autrement que de se remettre en question et de rectifier rapidement le tir.

> Êtes-vous suffisamment rémunéré? Découvrez-le grâce à notre compas des salaires 

Publié :

Retour à la liste