Votre patron a-t-il le droit de lire vos mails?

Publié : vendredi 30 juin 2017 Par

Une nouvelle enquête de la police judiciaire fédérale cherche à déterminer si Joëlle Milquet (cdH) a ordonné la fouille des mails de ses collaborateurs. Cette affaire soulève la question de la vie privée au travail, explique Le Vif Tendances vendredi. Car un employeur a-t-il le droit de lire les e-mails de ses employés?

La communication électronique au boulot a lieu avec les moyens mis à disposition par l’employeur. Ainsi, ce dernier peut interdir ou bloquer des applications telles que Facebook et Youtube. Il peut également vérifier la manière dont l’employé utilise la communication électronique pour faire son travail.

> Voir aussi : Que faire si vous avez envoyé un e-mail à la mauvaise personne? 

Les e-mails peuvent être vérifiés, mais de façon limitée. Ainsi, l’employeur a le droit de contrôler à qui les e-mails sont adressés, en quelle quantité et à quel moment. Il peut également vérifier la boîte aux lettres électronique pour assurer le fonctionnement du réseau, la protection des intérêts de l’entreprise et la prévention de comportements illicites. Il est cependant tenu de le faire en toute transparence en informant les organes de concertation de l’entreprise et ses employés.

En revanche, l’employeur n’a pas le droit de lire le contenu de la communication électronique. Aucune exception à ce sujet n’est tolérée. Ainsi, avec des preuves à l’appui, l’employeur peut alléguer une atteinte au droit à la vie privée.

> Consultez les jobs à pourvoir !

Retour à la liste