Votre place est-elle menacée par un robot?

Publié :

Une récente étude, publiée par la très prestigieuse Oxford University, annonce que près de la moitié (47 %) des emplois actuels pourrait être occupée par des machines dans un futur relativement proche.

Les emplois les moins menacés sont ceux qui nécessitent le niveau le plus élevé de « perception et de manipulation, d’intelligence créative et d’intelligence sociale. » 

> Voir aussi : Remplacer l’homme par un robot pour créer de l’emploi

Autrement dit, vous devriez vous faire du souci si votre job :

Consiste à  effectuer des tâches physiques répétitives

C’est aussi dans ce genre de travail que l’on a vu l’automatisation s’imposer en premier lieu (par exemple pour les chaînes d’assemblage). Les avancées de la robotique permettront de faire effectuer des tâches de plus en plus complexes (mais néanmoins répétitives) par des machines, moins chères que les employés. De nombreux emplois pourraient être visés : de l’assemblage de la marchandise pour les clients à  des opérations chirurgicales de routine.

> Voir aussi : Top 10 des métiers qui seront remplacés par un robot

Consiste à  traiter correctement des données quantitatives et répétitives

Deux bons exemples de l’automatisation dans ce domaine : le self-scan dans les supermarchés et le nouveau système de déclaration d’impôts en ligne (le système Tax-on-web). Bien que ces innovations soient relativement récentes, tout laisse à  penser que l’automatisation ne cessera de s’étendre pour englober une plus large variété de boulots. Les victimes potentielles sont : les vendeurs aux comptoirs de fast-food, les techniciens de réparation de matériel informatique et les actuaires.

N’exige pas de contacts relationnels

Les machines ne sont pas très douées pour construire des relations humaines. Celles-ci sont complexes. Les règles changent constamment et reposent sur une combinaison complexe de logique et d’intuition. Si votre job n’exige pas que vous soyez en contact avec d’autres personnes, vous pourriez être en danger. Cette étude révèle que dans les vingt prochaines années la plupart des emplois qui ne requièrent pas d’intelligence sociale et émotionnelle seront partiellement ou entièrement automatisés.

> Voir aussi : La robotisation du travail va-t-elle tuer l'emploi ? 

Peut être réduit à  des algorithmes

Si votre fonction consiste à  appliquer des formules mathématiques déterminant ensuite la marche à  suivre, elle sera probablement automatisée un jour. On parle par exemple de plus en plus de voitures entièrement automatisées, ne nécessitant plus d’intervention humaine. Mais si votre emploi repose sur « l’intelligence créative », même si vous n’interagissez pas avec d’autres personnes, vous n’avez probablement pas de soucis à  vous faire. Si votre job implique ainsi que vous présentiez des solutions ou des approches innovantes ou uniques, vous serez difficilement remplaçable par un robot. Par exemple, les artistes, les auteurs, les philosophes, les brasseurs et les inventeurs ne peuvent être automatisés. Et si votre travail requiert à  la fois de l’intelligence sociale et de l’intelligence créative – s’il repose sur un travail d’équipe visant à  résoudre des problèmes complexes en proposant des solutions personnalisées – vous êtes probablement le moins menacé par la robotisation. Les thérapeutes, les coaches, les enseignants et les consultants peuvent dormir tranquilles.

Si vous désirez donc garder votre job un petit temps, essayez de trouver un emploi reposant sur le travail d’équipe et l’intelligence créative.

 

Source : Forbes

> Découvrez plus de 1.400 offres d'emploi disponibles ! 

Retour à la liste