Vous êtes intérimaire? Voici les dernières nouvelles

Publié : Par

Le député fédéral Open Vld Egbert Lachaert a déposé une proposition de loi pour élargir les droits des intérimaires, relaye Belga.

Après trois mois de travail prestés, les intérimaires pourraient bénéficier d’un droit de vote lors des élections sociales. En cas de grève, ils auraient aussi le droit de travailler s’ils le désirent. “Si l’objectif n’est pas de briser la grève”, précise le député dans Het Nieuwsblad.

Ainsi, si les intérimaires disposent d’un droit de vote aux élections sociales, “ils pourront mieux attirer l’attention des délégués sur leurs problèmes”, estime le député. “Tous ceux qui sur une période de trois mois ont au moins presté 45 jours dans l’entreprise peuvent voter”, propose le député qui souhaite que sa proposition soit mise en vigueur pour les prochaines élections sociales en 2020.

> Voir aussi : De plus en plus d’intérimaires de plus de 70 ans

En outre, il propose que les intérimaires qui le souhaitent puissent travailler en cas de grève. C’est actuellement interdit afin d’éviter que les employeurs engagent massivement des intérimaires pour compenser les absences dues aux jours de grève. Mais selon le libéral, un droit au travail doit exister à côté du droit de grève.

Ces propositions concernent pas moins de 390.000 travailleurs sous contrat intérimaire en Belgique.

> Vous voulez changer de job, n'hésitez pas à consulter les offres d'emploi disponibles ! 

Retour à la liste