Vous prestez des heures supplémentaires? Voici les conséquences

Publié : lundi 13 novembre 2017 Par

76% des travailleurs prestent des heures supplémentaires, selon les résultats de la deuxième enquête “Modern Times” de la FGTB sur le bien-être au travail. 14.505 personnes ont répondu aux questions posées par le syndicat.

Cette surcharge de travail n'est pas sans conséquence. Par exemple, le stress est de loin le trouble le plus craint (83,7%), suivi de ceux du sommeil (48,7%), du burn-out (47,7%), de l’irritabilité (42,4%) et des maux de tête (36,9%). Deux répondants sur cinq affirment clairement ne pas se sentir capable physiquement et/ou mentalement d’exercer leur fonction actuelle jusqu’à l’âge de la pension.

Un autre constat est qu'il s'agit rarement d'un choix du travailleur. Selon Valérie Jadoul, "42% d'entre eux affirment qu'ils travaillent des heures supplémentaires sous demande de la direction en cas de pic de charges de travail, 16% parce que la direction l'impose, alors que 40% estiment que c'est simplement parce qu'ils ont trop de travail, et qu'ils prestent en conséquence le nombre d'heures nécessaires".

Seuls 15% des travailleurs prestent des heures supplémentaires par choix personnel. "On voudrait nous faire croire que c'est à la demande des travailleurs, mais cela nous permet de remettre les choses en perspective, d'autant que 23% des heures ne sont ni payées, ni récupérées."

> Voir nos offres d'emploi

Retour à la liste