Week-end, j’oublie tout ?

Rédigé par: Mélodie Voué
Date de publication: 20 sept. 2019

Ca y est, c’est vendredi ! Pour beaucoup, c’est synonyme de deux jours de détente. Mais pas pour tout le monde : selon une étude menée par SD Worx, six Belges sur dix affirment songer au travail en dehors des heures de bureau, quatre sur dix consultent leurs mails, et plus d’un quart ont l’habitude de travailler pendant leur temps libre, y compris le week-end. Ce dernier représente pourtant un moment important pour se ressourcer. Comment décrocher du boulot en fin de semaine ?

weekend

 

Laisser son téléphone professionnel ou son ordinateur de côté le week-end peut d’avérer stressant et culpabilisant pour certains. C’est pourtant nécessaire pour le bien-être des travailleurs. Si la France a été le premier pays à avoir reconnu un droit à la déconnexion, la situation en Belgique est plus complexe : il ne s’agit pas d’un droit mais plutôt d’un appel à la discussion. Les employeurs ont l’obligation d’organiser des concertations avec leurs collaborateurs concernant leur politique en matière de moyens de communication. Certaines entreprises ont pris des mesures :  Lidl n’envoie plus de mails à ses employés entre 18h et 7h, ni le week-end depuis l’année dernière. Et depuis février 2019, ce sont les fonctionnaires wallons qui ont le droit de ne pas répondre aux sollicitations professionnelles en dehors des heures travaillées. Ces mesures préviendraient le burn-out. 

 

>> A lire aussi : Suis-je obligé de répondre aux coups de téléphone de mon employeur pendant le week-end ?

 

Au lieu de rester collé aux écrans, accordez-vous des activités qui vous plaisent : sport, apéros, sorties entre amis. Rester occupé permet de moins culpabiliser et de penser à autre chose. 

 

>> A lire aussi : 7 trucs pour se vider l'esprit après le boulot

 

Autre conseil : boucler sa journée du vendredi. Rangez votre bureau, répondez à vos derniers mails, et établissez la liste des taches que vous retrouverez le lundi. Vous quittez ainsi le travail avec soulagement, et vous pourrez profiter de vos deux jours off sans (trop) penser à tout ce qui vous attend la semaine suivante. 

 

>> A lire aussi : 6 Belges sur dix pensent encore au boulot une fois rentrés chez eux

 

 

>> Retrouvez toutes nos offres d'emplois