Juriste au sein du département « Soutien à la Politique criminelle » (H/F/X)

Agence wallonne pour la Sécurité routière

Appel à candidature

Juriste au sein du département « Soutien à la Politique criminelle »


Missions du département :

L’AWSR est une ASBL chargée par le Gouvernement wallon de plusieurs missions en vue d’améliorer la sécurité routière en Wallonie.

Le département « Soutien à la Politique criminelle » contribue à la réduction du taux d’accidentalité et de mortalité sur les routes wallonnes et à la réalisation de l’objectif du Gouvernement wallon de ne pas dépasser 200 tués en 2020, en développant une politique intégrée de sensibilisation, de contrôle et de répression afin d’améliorer le comportement des usagers de la route.

Le département renforce la cohérence des activités policières et judiciaires en fonction des thématiques des campagnes de sensibilisation et crée des outils d’information sur la sanction encourue suite à l’infraction constatée. Le service est donc rendu aux professionnels de la chaîne répressive afin d’augmenter, chez l’usager de la route, le risque d’être contrôlé et de faire l’objet d’une sanction effective.


Tâches du juriste :

Le poste de juriste complète une équipe de criminologues chargés d’identifier les besoins des partenaires en matière de contrôle, de poursuites et de sanction (administrative et pénale) et de proposer régulièrement des lieux de partage des pratiques policières, judiciaires et administratives en vue de les diffuser sur le territoire wallon.

En tant que juriste, sa contribution est d’identifier rapidement les dispositions réglementaires qui définissent les problèmes, et les procédures susceptibles de les résoudre. Sa contribution est également d’interroger le cadre légal et l’effectivité des dispositifs mis en place afin d’atteindre l’objectif de réduction de l’insécurité routière.

À cette fin, les tâches spécifiques suivantes lui seront demandées :

  • Développer la connaissance juridique en matière de sécurité routière en vue de répondre à toute question réglementaire posée par les professionnels.
  • Centraliser l’information juridique et la rendre disponible aux partenaires de la sécurité routière par différents canaux de communication (sites, réseaux, séminaires, publications).
  • Recueillir les données disponibles en matière de politique criminelle, les organiser et les analyser en vue d’une meilleure connaissance des procédés par lesquels les autorités policières, judiciaires et administratives organisent leurs réponses à la « délinquance routière ».
  • Participer à l’organisation d’événements portant sur les initiatives stratégiques de politique criminelle en matière de sécurité routière et abordant les actualités de réglementation routière.
  • Soutenir les services de police dans l’analyse de leurs besoins en nouveaux dispositifs de contrôle de la vitesse et les accompagner dans les démarches auprès des instances régionales compétentes.
  • Contribuer à la création d’outils d’information et de sensibilisation sur le risque routier et la sanction encourue suite aux infractions routières.  
  • Contribuer à la conception de modules de formation destinés aux professionnels de la sécurité routière, selon les besoins préalablement identifiés.
  • Développer des espaces de collaboration et d’échange d’informations avec les professionnels de la sécurité routière au sein des services de police, des parquets et des tribunaux de police en Wallonie.
  • Susciter les réflexions criminologiques nécessaires à une meilleure compréhension du phénomène de la « délinquance routière » et de son traitement administratif et pénal.


Profil :

Connaissances et expériences exigées

  • Titre universitaire : licence ou master en droit
  • Minimum 5 ans d’expérience dans une fonction similaire en lien avec la sécurité routière
  • Maîtrise de la réglementation en matière de circulation routière
  • Connaissances informatiques de base (Word, Excel, Access, Outlook) et aisance avec les logiciels de présentation (PowerPoint, Prezi)
  • Détention du permis B


Compétences recherchées   

  • Excellente communication verbale et écrite
  • Gestion des priorités et capacité à résoudre des problèmes
  • Esprit d’analyse et de synthèse
  • Capacité d’adaptation et résistance au stress
  • Capacité de travail en autonomie et de travail en équipe
  • Rigueur intellectuelle et esprit critique


Connaissances et expériences souhaitées 

  • Licence ou master en criminologie
  • Expérience en tant que formateur – public professionnel    
  • Connaissance professionnelle des langues germaniques (allemand, anglais, néerlandais)


Contrat et avantages :

  • Contrat à temps plein à durée indéterminée
  • Salaire établi en référence à l’échelle barémique de la Région wallonne
  • Divers avantages extra-légaux
  • Cadre de travail agréable et dynamique dans une structure à taille humaine

Les candidatures doivent être adressées au plus tard le 14 février 2019 à l’attention de Fiorella TORO, Directeur de département, via le bouton POSTULER