Offre d'emploi : AGENT TECHNIQUE A4 (M/F)

DESCRIPTION DE FONCTION

CONSTITUTION D’UNE RESERVE DE RECRUTEMENT D’AGENT TECHNIQUE A4 – Responsable du service technique – statutaire - TEMPS PLEiN (m/f)

Emploi statutaire de niveau A4

Salaire mensuel brut à 6 années d’ancienneté pour un A4 : 4.389,36 €

Chèques repas d’une valeur faciale de 5€ + double pécule de vacances et prime de fin d’année

Horaire : 38H/semaine – horaire flottant

  1. Objectifs généraux :

L’administration a pour objectifs généraux

  • De gérer au mieux les ressources qui sont les siennes (ressources en capital humain, ressources en matériel et ressources financières) de manière à atteindre les objectifs qui lui sont fixés par les organes représentant la population (bourgmestre, collège communal et conseil communal), chacun dans les compétences qui lui sont propres.
  • D’offrir le meilleur service possible au meilleur coût (vis-à-vis des ressources visées ci-dessus) aux citoyens/clients de l’administration.
  1. Objectifs et tâches du chef de bureau :

Le chef de bureau doit veiller à la mise en œuvre des objectifs généraux de l’administration dans ses services. Pour ce faire, le chef de bureau, sous l’autorité du collège communal et la direction du Directeur général devra :

2.1. Donner une orientation à l’organisation en développant sa mission, sa vision et ses valeurs. Pour cela il devra :

  • Formuler et élaborer la (les) mission(s) (quels sont nos objectifs ?) la vision (où voulons-nous aller ?) en associant les parties prenantes et le personnel concernés.
  • Traduire les missions et la vision en objectifs stratégiques (à long et moyen termes) et opérationnels (concrets et à court terme) ainsi qu’en actions.
  • Instaurer un cadre de valeurs, incluant la transparence, l’éthique et le sens du service au citoyen, et un code de conduite en impliquant les parties prenantes.
  • Renforcer la confiance et le respect mutuels entre l’encadrement et les agents (par exemple, en définissant des normes de bon encadrement).
  • Créer les conditions d’une communication efficace. Communiquer les missions, orientations, valeurs, objectifs stratégiques et opérationnels à tout le personnel de l’organisation ainsi qu’aux autres parties prenantes.
  • Réexaminer périodiquement la mission, la vision et les valeurs pour les adapter aux changements de l’environnement extérieur.
  • Gérer les conflits d’intérêts en identifiant leurs sources potentielles et en fournissant des lignes directrices aux agents.

2.2. Développer et mettre en oeuvre un système de management pour gérer l’organisation, la performance et le changement, ce qui implique de :

  • Développer, en utilisant les technologies en place, des processus et des structures organisationnelles adaptés à la stratégie, à la planification ainsi qu’aux besoins et attentes des parties prenantes.
  • Participer à la définition des niveaux d’encadrement appropriés (la ligne hiérarchique), des fonctions, des responsabilités et des compétences, et à l’établissement d’un système de gestion des processus.
  • Fixer de manière concertée des objectifs mesurables pour tous les membres du service.
  • Fixer des objectifs de produits et de résultats en équilibrant les besoins et les attentes des différentes parties prenantes.
  • Participer à la nouvelle stratégie d’administration électronique (e-gov) et l’harmoniser avec les objectifs stratégiques et opérationnels de l’organisation.
  • Participer à la mise en place d’un système d’information de gestion comprenant des contrôles et audits internes.
  • Instaurer des cadres de travail appropriés pour la gestion de projet et le travail en équipe.
  • Participer à la mise en place d’un référentiel de management par la qualité totale, comme le CAF.
  • Participer au développement d’un système d’objectifs stratégiques et opérationnels mesurables et de mesure de la performance au sein de l’organisation comme le Tableau de Bord Prospectif.
  • Identifier et classer par ordre de priorité les changements à entreprendre en termes de conception organisationnelle et de modèle d’activité.

2.3. Communiquer les initiatives de changement et les raisons qui motivent ces changements aux agents et aux parties prenantes.

2.4. Motiver et soutenir le personnel et se comporter de manière exemplaire :

  • Diriger par l’exemple et, par conséquent, agir en accord avec les objectifs et valeurs établis.
  • Démontrer sa volonté personnelle de changer en tenant compte des remarques constructives.
  • Tenir le personnel régulièrement informé de tous les sujets intéressants concernant l’organisation.
  • Aider les collaborateurs à mener à bien leurs tâches et à réaliser leurs projets et objectifs en relation avec les objectifs de l’organisation toute entière.
  • Stimuler, encourager et créer les conditions nécessaires à la délégation de pouvoirs, de responsabilités et de compétences, y compris de l’obligation de rendre compte (autonomisation).
  • Promouvoir une culture d’innovation et d’amélioration en encourageant et en aidant les agents à formuler des propositions d’innovation et d’amélioration et à se montrer proactifs dans leurs tâches quotidiennes.
  • Reconnaître et récompenser les efforts des équipes et des individus.
  • Respecter et traiter de manière adéquate les besoins individuels et les situations personnelles des agents.

2.5. Gérer les relations avec la sphère politique et les autres parties prenantes d’une manière propre à garantir le partage adéquat des responsabilités :

  • Identifier les politiques publiques ayant des implications pour l’organisation.
  • Entretenir des relations proactives et régulières avec les autorités politiques.
  • Veiller à ce que les objectifs et les buts de l’organisation soient alignés sur les politiques publiques.
  • Développer et entretenir des partenariats et des réseaux avec les parties prenantes de premier plan (citoyens, groupes d’intérêt, entreprises et autres autorités publiques).
  • Rechercher la bonne réputation, la construction d’une bonne image et la reconnaissance publique de l’organisation et des services qu’elle fournit.
  • Élaborer une stratégie de promotion et de communication sur les produits et services ciblée sur les parties prenantes.
  • Participer aux activités d’associations professionnelles, d’organisations représentatives et de groupes d’intérêt.

3         Tâches spécifiques relatives aux services techniques – voiries –Bâtiments :

  •  Administration de la voirie et de ses dépendances : réfection, sécurité, entretien, propreté…
  •  Administration des espaces publics : propreté, entretien, sécurité, convivialité …
  •  Administration des espaces verts : propreté, entretien, sécurité …
  •  Administration du patrimoine communal : matériel roulant, biens immeubles …
  •  Administration des cimetières.
  •  Administration de toute question touchant à la gestion des voiries, des espaces verts, des bâtiments et du logement.
  •  Planification des entretiens et des investissements relatifs aux infrastructures ;
  •  Coordination et priorisation des opérations de maintenance et de sécurité ;
  •  Contrôle et gestion budgétaire des dépenses
  •  Etablissement et supervision des cahiers des charges et exécution des procédures de passation de marchés publics (travaux de voiries, d’égouttage et accessoirement de bâtiments)
  •  Conseiller en mobilité.
  •  Développement de tableaux de bord et de procédures de qualité
  •  Suivi administratif des dossiers
  •  Demande de subsides

4         Profil de fonction par niveaux :

L’engagement porte sur un poste de niveau A1.

Auxiliaires administratifs (Niveau E)

  • accueil (y compris téléphonique);
  • transport des fardes de courrier et des signataires ;
  • classement et archivage ;
  • dactylographie et reprographie y compris par les moyens bureautiques ;
  • tenue de fichiers y compris par les moyens informatiques ;
  • Mise sous enveloppe et affranchissement du courrier ;
  • capacité d’adaptation à de nouvelles tâches du même type et mise en œuvre.

Employés d’administration (Niveau D)

Employé d’administration D1-D2-D3

idem niveau E, mais en outre :

  • bonne connaissance de la langue française ;
  • compréhension de textes administratifs ;
  • application de ceux-ci conformément aux instructions ;
  • précision, rigueur, méthode, disponibilité ;
  • utilisation courante de logiciels informatiques.

Employé d’administration D4, D5, D6

idem employé d’administration D1, mais en outre :

  • résumé et commentaire de textes administratifs ;
  • rédaction des documents qui s’y rapportent ;
  • bonnes capacités rédactionnelles ;
  • Utilisation et maîtrise de logiciels informatiques spécialisés

Chefs de service (Niveau C)

Chef de service administratif C3 et C4

idem employé d’administration D4, D5, D6, mais en outre :

  • esprit d’initiative et de créativité ;
  • guidance d’une équipe d’agents ;
  • connaissance générale des attributions du service.

Gradués spécifiques (Niveau B)

Agent B1, B2, B3

idem jusqu’à employé d’administration D4, D5, D6 inclus, mais en outre :

  • adaptation des connaissances spécifiques requises au travail dans un service administratif.

Chefs de bureau (Niveau A)

Chef de bureau administratif A1 ou A2

idem chef de service administratif C3 ou C4, mais en outre :

  • capacité d’organiser un service ;
  • aptitude à le diriger et à évaluer les agents ;
  • rôle de « public relations » avec les différents interlocuteurs ;
  • connaissance générale des différentes activités de l’administration communale.

5          Profil recherché :

  • Etre titulaire d’un diplôme universitaire d’ingénieur civil ou ingénieur industriel.
  • Disposer d’une expérience d’au moins 3 ans en tant que responsable d’un service technique communal.
  • Faire preuve de dynamisme, d'esprit d'initiative, d’impartialité, de sens critique, de rigueur, de précision, de méthode, de disponibilité, de flexibilité.
  • Très bonne capacité d'analyse et de rédaction.
  • Sens des responsabilités et esprit d'équipe.
  • Résistance au stress. 
  • Disposer d'une expérience spécifique en gestion des marchés publics constitue un atout.
  • La connaissance du logiciel 3P constitue un atout.
  • Accueil (y compris téléphonique).
  • Classement et archivage.
  • Capacité de dactylographier et reprographier y compris par les moyens bureautiques.
  • Capacité de tenir des fichiers y compris par les moyens informatiques.
  • Capacité d’adaptation à de nouvelles tâches du même type et mise en œuvre.
  • Bonne connaissance de la langue française.
  • Compréhension de textes administratifs.
  • Utilisation courante de logiciels informatiques.
  • Pouvoir résumer, rédiger et commenter des textes administratifs.
  • Utilisation et maîtrise de logiciels informatiques spécialisés.

6          Conditions de recrutement

Les candidats à la fonction devront :

  • Etre Belge ou ressortissant d’un Etat Membre de la Communauté Européenne.
  • Jouir de ses droits civils et politiques.
  • Etre de conduite irréprochable.
  • Etre en possession du permis de conduire B.
  • Etre porteur des titres suivants : titulaire d’un diplôme universitaire ou assimilé d’ingénieur civil ou d’ingénieur industriel.
  • Disposer d’une ancienneté d’au moins 3 années complètes en tant que responsable d’un service technique communal.
  • Avoir satisfait à l’examen de recrutement dont le programme suit.
  • Les candidats devront, pour satisfaire à l’examen, obtenir au moins 50 % des points dans chacune des 3 épreuves et 60 % pour l’ensemble des 3 épreuves.

Première épreuve : épreuve écrite portant sur la formation générale :

Synthèse et commentaire d’un exposé de niveau universitaire technique. Il est interdit de prendre des notes pendant l’exposé (20 points).

Deuxième épreuve : épreuve écrite sur des matières déterminées :

  • connaissances générales (fonctionnement d’une commune) ;
  • épreuve de connaissance des techniques du bâtiment et de la voirie ;
  • connaissance de la législation sur les marchés publics
  • utilisation des outils de bureautique (40 points).

Troisième épreuve : épreuve de conversation :

Entretien sur des questions d’ordre général destiné à juger de l’aptitude du candidat à l’exercice de la fonction (40 points).

Ces épreuves se dérouleront sous le contrôle d’un jury composé comme suit :

  • Le Directeur général de la commune de Rebecq, un directeur général et un responsable d’un service technique communal de niveau A4.
  • Le secrétariat sera assuré par le Directeur général ou son délégué.
  • Chaque groupe politique représenté au Conseil communal pourra déléguer un membre du Conseil communal, qui assistera aux épreuves en qualité d’observateur du jury.
  • Toute organisation syndicale a le droit d’assister aux épreuves en qualité d’observateur.
  • Les observateurs ne peuvent être présents lors du choix des questions ni lors de la délibération portant les résultats de l’examen.

DISPOSITIONS GENERALES

Pour pouvoir participer à l’examen, les candidats doivent être porteurs des titres requis à la clôture des inscriptions.

Les candidatures sont à adresser sous pli recommandé au Collège communal de la Commune de Rebecq au plus tard le 28/09/2019 le cachet de la poste faisant foi.

Elles seront accompagnées des pièces suivantes :

  • de la lettre de motivation ;
  • d’un curriculum vitae détaillé ;
  • d’un extrait de casier judiciaire, délivré il y a moins de 3 mois ;
  • d’une copie du permis de conduire ;
  • d’une copie du diplôme requis à l’emploi.

Les dossiers incomplets à la date du 28/09/2019 ne seront pas acceptés.

Emplois similaires

Emplois similaires