Offre d'emploi : Coordinateur·trice Projet Life Riparias

Région
Bruxelles (BE)
Publication
lundi 9 novembre 2020
Date limite
dimanche 29 novembre 2020
Réf
2020-A13
Niveau d'expérience
2 à 5 ans d'expérience
Type de contrat
CDI
Temps de travail
Temps plein
Langue(s) souhaitée(s)
Français, Néerlandais

Bruxelles Environnement est l’administration bilingue de l’environnement et de l'énergie de la Région de Bruxelles-Capitale.
Nous sommes chargés d’un large éventail d'activités dans le domaine de l’environnement, avec comme mission d’œuvrer pour une meilleure qualité de vie pour tous les Bruxellois·e·s. Pour faire face aux défis climatiques, nous voulons jouer un rôle de facilitateur dans la transition de la Région bruxelloise vers une société décarbonée à l’horizon 2050.Notre but est de réduire les émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre, ainsi que de limiter les impacts du changement climatique et tous types de nuisances environnementales.
Grâce à l’implication de nos collaborateur·rice·s, aux valeurs que nous partageons (Respect – Innovation – Responsabilité) et à notre approche transversale en faveur de l’environnement, nous sommes en mesure, en tant qu’organisation, de nous adapter aux défis actuels et à venir, et d’atteindre notre vision à long terme.

Nous recherchons actuellement un (m/f/x) Coordinateur·trice Projet​ Life Riparias

Fonction

Vous travaillerez à la division Espaces verts , département Biodiversité et connaissance territoriale.

Vous travaillerez comme coordinateur·trice projet pour Life RIPARIAS: mise sur pied une action rapide et intégrée en réponse à la lutte contre les espèces exotiques envahissantes (EEE).

Les espèces exotiques envahissantes (EEE) sont reconnues comme étant l’une des menaces majeures pour la biodiversité en Europe. La liste récente d’’EEE considérées comme préoccupantes pour l’Union’ comporte 66 espèces prioritaires, dont 30 concernent des écosystèmes aquatiques et ripicoles. Parmi celles-ci, on trouve 13 espèces de plantes et 5 espèces d’écrevisses qui sont établies ou pourraient s’établir en Belgique. Elles sont présentes en surnombre essentiellement dans le bassin hydrographique de l’Escaut et sont de plus en plus fréquemment observées depuis les années 1990. Certaines espèces sont en progression, d’autres sont déjà largement répandues. Elles proviennent essentiellement d’aquariums, de jardins et d’étangs domestiques, d’où elles se sont échappées ou ont été relâchées.

 

Le projet Life RIPARIAS vise à développer un workflow novateur, basé sur les faits, pour la prise de décisions dans le cadre de la gestion des EEE, le but étant de traduire les objectifs de gestion nationaux dans des actions concrètes, avec une rentabilité maximale en termes de gestion. Le workflow et les outils sont testés dans les bassins hydrographiques de la Dyle, la Marke et la Senne - tous des sous-bassins hydrographiques faisant partie du bassin de l’Escaut - et seront ensuite mis à la disposition de la gestion des EEE dans toute la Belgique et dans d’autres Etats membres de l’UE.


Tâches

Le/la coordinateur·trice projet collabore étroitement avec le/la project officer, qui doit encore être engagé·e, chacun·e ayant ses missions propres, clairement définies.

Le/la coordinateur·trice projet se chargera plus spécifiquement des tâches suivantes:

Mission 1: Coordination financière et administrative du projet

  • Préparation de la documentation (directives et modèles) pour les partenaires (*) pour garantir la remise de rapports financiers de haute qualité;
  • Coaching des partenaires pour garantir un reporting financier de haute qualité.
  • Rédaction et gestion du rapport financier consolidé qui doit être remis à l’EASME (Executive Agency for Small and Medium-sized Enterprises) dans les délais approuvés dans l’accord;
  • Offre d'une série de services de soutien administratif sur une base journalière (p. ex. traitements de factures, fourniture de modèles de contrats, etc.);
  • Fonction de helpdesk pour les partenaires dans toutes les affaires financières;
  • Préparation et coordination d’audits potentiels pendant la durée du projet;
  • Préparation de l’ordre du jour et envoi de l’invitation au comité de pilotage;
  • Préparation et coordination de points administratifs et financiers lors des réunions du comité de pilotage;
  • Suivi des partenaires pour voir s’ils utilisent le budget et pour anticiper d’éventuels problèmes/retards;
  • Préparation et coordination de la 'demande de changement' qui doit être envoyée à l’EASME, à la demande du consortium.

 

Mission 2: Coordination technique du projet

  • Intermédiaire entre l’EASME et les partenaires;
  • Mise sur pied et application d’un cadre de contrôle et d’évaluation pour permettre aux partenaires de mesurer l’impact au niveau national et régional;
  • Evaluation des rapports techniques remis par les partenaires;
  • Rédaction et consolidation de rapports techniques devant être envoyés à l’EASME;
  • Contribution à la production de produits de communication de haute valeur, en différents formats, dont des rapports, des publications, des brochures, un site Internet, les réseaux sociaux, etc.;
  • Soutien à l’organisation de réunions sur le projet, y compris la préparation et la gestion du comité de pilotage;
  • Coordination de la gestion quotidienne du projet avec les partenaires, en étroite collaboration avec le/la Project Officer, qui sera recruté·e parallèlement;
  • Proposition et coordination d’éventuelles révisions d’étapes et de livrables devant être approuvés par le comité de pilotage avant d’être soumis à l’EASME;
  • Soutien aux partenaires pour anticiper toutes les questions/problèmes techniques pouvant se poser et pouvant influencer les livrables et les étapes.

La communication au sein du projet se fait principalement en anglais.

(*) Font partie des 'partenaires' précités les acteurs techniques (publics et privés) et non techniques (associations, entreprises et individus, tels que des pêcheurs, des défenseurs de la nature, des touristes, des riverains, etc.).


Profil

Diplôme*
Master, de préférence en politiques publiques, études européennes ou relations européennes/internationales, économie, politique environnementale ou un domaine apparenté
* Si vous avez obtenu votre diplôme dans un pays en dehors du Benelux, vous pouvez participer à la sélection à condition que vous ayez obtenu une équivalence de diplôme délivrée par la Communauté française ou flamande. Veuillez annexer l’équivalence de diplôme à votre candidature.


Expérience

  • Minimum 3 ans d’expérience avec des responsabilités progressivement croissantes dans la gestion de projets ou de programmes UE, conseil politique en lien avec le développement durable et des questions environnementales
  • Une expérience dans les activités de protection de la nature est un atout
  • Une expérience dans l’octroi de subventions ou dans la gestion de projet, avec des compétences fortes dans la gestion de projet à plusieurs niveaux, dont la planification, l’implémentation, le reporting et le monitoring, est un atout
  • Une expérience dans l’organisation d’événements de grande envergure avec plusieurs groupes cibles internationaux est un atout


Connaissances

  • Vous analysez et intégrez de l’information provenant de différentes sources.
  • Vous prenez des décisions et initiez des actions.
  • Vous travaillez aisément en équipe et contribuez à la bonne entente entre collègues.
  • Vous développez continuellement vos connaissances et aptitudes professionnelles.
  • Vous vous adaptez facilement aux changements et aux circonstances variées.
  • Vous réagissez efficacement au stress et à la critique.
  • Vous avez de l’impact et savez négocier pour arriver à une situation “gagnant-gagnant”.
  • Vous maintenez un réseau de contacts.
  • Vous agissez de manière orientée service aux clients ou usagers.
  • Vous agissez de manière intègre et respectez la confidentialité.
  • Vous êtes orienté·e résultats et vous atteignez vos objectifs.
  • Vous montrez du respect envers les autres et envers l’organisation.


Offre

  • Un contrat qui prendra fin lorsque cessera le financement du projet Life RIPARIAS (durée estimée à environ 6 ans).
  • Un 4/5ème emploi
  • Un emploi au sein d’équipes motivées dans une administration éco-dynamique avec possibilité de télétravail
  • Un salaire selon les barèmes de la fonction publique (pécule de vacances et prime de fin d’année)
  • Outre les services prestés dans le secteur public, il est possible de bénéficier d'une reconnaissance pour 6 ans maximum de services prestés dans le secteur privé ou comme indépendant.
  • Des chèques-repas (8 €)
  • Possibilité de prime de bilinguisme (via examen Selor)
  • Une formation continue
  • Un horaire flexible
  • Une assurance hospitalisation
  • Abonnement offert pour les transports en commun domicile - travail
  • Une prime vélo ou possibilité de vélo d’entreprise
  • 35 jours de congés par an
  • Possibilité d’inscription dans la crèche à proximité


Intéressé(e) ?
Postulez au plus tard le 29/11/2020 avec votre CV et lettre de motivation.

Emplois similaires

Emplois similaires