Offre d'emploi : MEDECIN – INSPECTEUR D’HYGIENE REGIONAL (M/F)

7 jours restants

Région
Charleroi (Arrondissement), Hainaut
Publication
jeudi 3 décembre 2020
Date limite
lundi 1 février 2021
Niveau d'expérience
> 10 ans d'expérience, Non communiqué
Type de contrat
CDI
Temps de travail
Temps plein
Langue(s) souhaitée(s)
Français

MEDECIN – INSPECTEUR D’HYGIENE REGIONAL (M/F)

Secteur d’activité : Administration

Lieu de travail : Charleroi - Wallonie

Créée le 1er janvier 2016, l’AVIQ, Agence pour une vie de qualité, est un organisme d’intérêt public (OIP) indépendant, gérant les compétences du bien-être et de la santé, du handicap et des familles.

Faire partie du personnel de l’AVIQ, c’est être au service de tous les citoyens wallons puisque nos missions vont de la promotion et prévention en matière de santé à l’accompagnement des personnes en perte d’autonomie (plus particulièrement les personnes âgées et les personnes en situation de handicap) en passant par la régulation des allocations familiales ou de nombreux projets pour une qualité de la santé et de la vie de chacun !

Composée de plus de 700 collaborateurs et dotée d’un budget de 4,4 milliards d’euros (soit près 1/3 du budget global de la Région), l’AVIQ est devenue depuis le 1er janvier 2019, un acteur incontournable de la sécurité sociale en Wallonie, en absorbant certaines compétences de l’INAMI.

La crise COVID-19 a mis en lumière la nécessité de renforcer les effectifs médicaux en charge de la surveillance des maladies infectieuses au sein de notre cellule de surveillance, dont les missions sont définies à l’article 47/15, du décret du 2 mai 2019 modifiant le Code wallon de l’Action sociale et de la Santé, en ce qui concerne la prévention et la promotion de la santé, publié au Moniteur belge du 14 octobre 2019.

Vous souhaitez nous rejoindre ?

Actuellement, au regard de l’ampleur de la tâche consistant à assurer la prévention, la surveillance, la gestion et le contrôle de l’ensemble des 41 maladies actuellement à déclaration obligatoire sur le territoire wallon en plus du COVID-19, elle recherche 3 médecins prenant la responsabilité des actions de prévention, surveillance des maladies infectieuses et contrôle des épidémies pour la population wallonne pour travailler au sein de la Cellule de surveillance des maladies infectieuses et qui seront désignés en qualité d’inspecteurs d’hygiène régionaux.  

Cette cellule est chargée d’éviter la propagation de certaines maladies infectieuses à déclaration obligatoire par la coordination de mesures de prévention, prophylactiques et de contrôle. Une surveillance épidémiologique de l’état sanitaire de la population de la région wallonne est réalisée notamment avec l’aide de Sciensano, l’institut scientifique de santé publique. Elle collabore dans ce sens au niveau national et international avec les autres entités fédérées et le SPF Santé publique, un réseau d’experts médicaux et la collaboration de médecins infectiologues de plusieurs hôpitaux.

Votre fonction :

Les inspecteurs d’hygiène régionaux en charge de la surveillance des maladies infectieuses sont désignés par l'Agence.

Votre mission sera de :

1. Veiller à la situation journalière sur base des données disponibles (MATRA) et des différents appels dans le cadre de la déclaration obligatoire des maladies infectieuses.

2. Contribuer au système d’alerte sanitaire au travers du système de déclaration obligatoire des maladies infectieuses (impliquant une capacité de réaction et de gestion).

Conformément au Code Wallon d’Action Sociale et de la Santé, ceci implique :

  • De s'assurer que les mesures de prophylaxie déterminées par le Gouvernement dans le cadre de la protection de la santé publique sont appliquées avec l'appui du médecin du patient concerné par la déclaration ;
  • De collaborer avec le médecin du patient concerné par la déclaration dans une situation qui s'inscrit dans un cadre individuel ou familial ; De collaborer avec le médecin désigné par la collectivité, les médecins traitants, les autorités administratives locales et le cercle de médecine générale concerné (avec lequel il se concerte) dans une situation qui s'inscrit dans un cadre collectif ;  
  • De collaborer et de s'associer avec les autorités administratives locales dans laquelle la ou les mesures doivent être appliquées ; par « autorités administratives locales », on entend les bourgmestres, les gouverneurs de province, les présidents des CPAS ou leurs administrations et les services de police locale ;  
  • D'avertir sans délai le ou les bourgmestres concernés lorsqu'un risque réel de dissémination existe ou lorsque la dissémination est avérée;  
  • D’aller sur place si nécessaire pour investiguer et prendre les mesures adéquates afin de limiter la propagation d’un virus (cohortage, hygiène, dépistage…).  
  • D'ordonner la fermeture d'un lieu, d'un espace ou d'une installation, partielle ou totale, si celui-ci ou celle-ci est susceptible d'être à l'origine de contamination ou si les mesures imposées par les médecins ou infirmiers de l'Agence ne sont pas respectées; L’Inspecteur d’hygiène régional transmet un rapport justifiant la fermeture d’un lieu, d’un espace ou d’une installation au bourgmestre.

Il peut être mis fin à la décision de fermeture si les circonstances qui l'ont justifiée ne sont plus réunies.

Le bourgmestre est chargé de l'exécution des décisions de fermeture en vertu de ses pouvoirs de police administrative.

  • De s'assurer et, le cas échéant, d'imposer que la personne suspectée d'une maladie qui met en jeu le pronostic vital à bref délai ou qui présente la symptomatologie d'une affection épidémique grave, ainsi que la ou les personnes susceptibles de l'avoir contaminée ou d'avoir été contaminées par elle, subissent les examens nécessaires et, le cas échéant, suivent un traitement médical approprié, préventif ou curatif avec l’appui du médecin du patient concerné par la déclaration ;  
  • D'ordonner si nécessaire l'isolement des personnes contaminées ou susceptibles d'avoir été contaminées, pour une période ne dépassant pas celle de leur contagiosité qui, selon les circonstances, s'effectue :
    • au sein d'un service hospitalier pertinent au vu de la situation sanitaire à la suite d'une concertation avec l'hôpital concerné ;
    • à domicile ;
    • dans un autre lieu approprié à cet effet.
  • D'interdire à la ou aux personnes atteintes d'une des maladies donnant lieu à une déclaration obligatoire, d'exercer des activités professionnelles et de fréquenter toute collectivité pendant une période ne dépassant pas celle de la contagiosité;  
  • D'engager tout contrôle ou examen médical, toute recherche ou enquête, et de recueillir toute information qu'ils jugent utile dans l'exercice de leur fonction;  
  • De s'introduire en tout lieu ayant été fréquenté par la ou les personnes atteintes d'une des maladies donnant lieu à une déclaration obligatoire ou par les animaux contaminés ou suspectés de l'être, en vue de la constatation de cette source de contamination et en vue de la prise de mesures prophylactiques ;
  • D'ordonner la désinfection des objets et locaux, l'isolement, le traitement et, le cas échéant, la mise à mort et l'incinération d'animaux contaminés ou suspects de l'être, en s'associant avec l'Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire;
  • D'organiser l'exercice de ses missions avec le cercle de médecine générale locale ainsi que les autorités administratives locales et le médecin désigné par la collectivité comme référent lorsqu'il s'agit d'une situation collective.

L’Inspecteur d’hygiène régional en charge de la surveillance des maladies infectieuses peut recommander au bourgmestre de la commune concernée de prendre des arrêtés communaux nécessaires à la gestion du cas.

Il collabore avec les infirmiers de la cellule de surveillance des maladies infectieuses pour l’exercice des missions.

3. Développer des projets en relation avec les infections sexuellement transmissibles mais également en rapport avec l’antibiorésistance et la lutte contre les germes multi résistants en institutions de soins.

4. Prester des permanences dans le cadre de l’alerte sanitaire (gardes téléphoniques à domicile en dehors de l’horaire de travail habituel) en plus de la gestion quotidienne des cas de maladies à déclaration obligatoire.

5. Participer à la coordination et à l’intervision/supervision des 8 outbreak support teams en cours d’implémentation, sur les territoires des réseaux loco-régionaux hospitaliers.

6. Développer l’expertise en termes de prévention de l’antibiorésistance dans le cadre des compétences de la Wallonie : ceci implique de travailler en concertation avec les autres entités, de collaborer avec l’Outbreak Support team pour appuyer les institutions de soins (aigus ou chroniques) faisant face à des clusters de bactéries multirésistantes. Ceci implique également de développer des outils spécifiques dans cette matière.

7. Appuyer scientifiquement, dans le cadre des maladies infectieuses, les différents déclarants par:

  • La mise à disposition d’informations, de vadémécum d’intervention ;
  • La mise à disposition de données dans le cadre d’aide à la politique de santé (maladies à prévention vaccinale) ;
  • L’élaboration de recommandations spécifiques pour les secteurs de l’accompagnement et des milieux d’accueil ou d’hébergement, quelle que soit la population visée (petite enfance, enseignement, adultes, personnes âgées, aide à la jeunesse, handicap, etc…).
  • Pour ce faire, vous bénéficierez de l’appui de médecins spécialistes issus du secteur hospitalier et qui pourront conseiller, remettre des avis, participer aux réunions interfédérales en support.

8. Vous documenter sur les maladies infectieuses à partir des sources documentaires existantes et mises à disposition par l’agence, et mettre à jour les références scientifiques en matière de maladies infectieuses de la cellule afin d’élaborer des documents de référence.

Le réseau des médecins spécialistes pourra également supporter l’exercice de la mission par son expertise.

9. Organiser la surveillance des maladies infectieuses avec l’appui de l’équipe:

  • Recueil de données épidémiologiques ;
  • Réalisation du profil épidémiologique des maladies infectieuses, notamment les maladies à prévention vaccinale ;
  • Participation à des plates-formes regroupant les différentes entités dans le cadre des compétences de surveillance des maladies infectieuses (comité élimination rougeole, plate-forme liée à la gestion des toxi-infections alimentaires collectives, plate-forme régionale d’hygiène hospitalière) ;
  • Collaboration à la mise en place de réseaux nationaux de surveillance.

Le réseau des médecins spécialistes pourra également supporter l’exercice de la mission par son expertise.

10. Participer à des réunions extérieures à l’organisation pour représenter l’AVIQ.

11. Appuyer de manière technique les autres membres de la cellule et collaborer avec les autres directions de l’AVIQ sur la thématique des maladies infectieuses sans exercer d’autorité hiérarchique, compte tenu de votre statut d’expert.

12. Rédiger un projet de réponse aux questions parlementaires qui sont relatives à la surveillance des maladies infectieuses.

Votre profil :

Vous êtes impérativement détenteur du diplôme de médecine (ou de son équivalence reconnue par le service de l’équivalence des diplômes de la Communauté française au moment de la candidature)

De plus,

Pour obtenir plus d’informations sur la fonction, n’hésitez pas à prendre contact avec Sophie LOKIETEK, médecin au sein de la Direction promotion de la santé, prévention et surveillance des maladies (071/33.73.28) ou par courriel sophie.lokietek@aviq.be.

Votre contrat :

Régime de travail : Temps Plein (38h) - horaire flexible

Contrat :     CDI

Salaire :      Niveau A3 - Expert selon les barèmes de la Région wallonne.

Pour le calcul de votre ancienneté : dans le secteur privé, 10 années au maximum peuvent être prises en compte dans le calcul, par contre, la totalité des années prestées dans le secteur public sera comptabilisée. Ces éléments sont non négociables. Pour vous faire une idée plus précise du salaire, vous pouvez consulter le simulateur de paie de la Région wallonne en suivant ce lien : Simulateur de paie

Avantages :

  • Chèques-repas (6,60€)
  • Nombreux avantages et réductions octroyés grâce à la carte de membre du service social des services du Gouvernement wallon
  • Possibilité de travail à domicile (sous conditions)
  • Nombreuses possibilités de formations
  • Possibilité de souscrire une assurance hospitalisation gratuite pour le membre du personnel et de bénéficier de conditions avantageuses pour les membres du ménage
  • Gratuité des transports en commun pour le trajet domicile-lieu de travail
  • Possibilité de recevoir une indemnité pour les déplacements en vélo
  • 27 jours de congés par année de travail (congés pro-mérités proportionnels aux prestations de l’année en cours)
  • Autres avantages spécifiques au service public permettant une qualité de vie en adéquation avec le travail.

Modalités de contact :

Pour postuler, envoyez votre CV, votre lettre de motivation et votre diplôme- en mentionnant le numéro de référence 669ter/20/RE - de préférence par courriel (recrutement@aviq.be), ou par courrier postal (Ressources Humaines AVIQ, rue de la Rivelaine, 21 à 6061 Charleroi). Seules les candidatures complètes (CV, lettre de motivation et diplôme) seront prises en compte. Au-delà de 50 candidatures reçues, la Direction des ressources humaines se réserve le droit de clôturer l’offre d’emploi préalablement à cette date.

Une première sélection se fera sur base des candidatures reçues. Uniquement les candidatures complètes (CV, lettre de motivation et diplôme) seront prises en compte. Les candidats correspondant le mieux au profil requis seront invités par téléphone à un jury de sélection (l’audition peut être complétée par un test écrit préalable) qui se déroulera au sein de l’administration centrale de l’AVIQ située à Montignies-sur-Sambre (ce bâtiment est accessible aux personnes à mobilités réduites, des places de parking sont prévues à cet effet).

Si vous avez besoin d’adaptation des modalités de sélection / recrutement, vous pouvez prendre contact avec Madame KHELIFI Sihem soit par mail sihem.khelifi@aviq.be, soit par téléphone 071/337.832.

Vous trouverez, ci-après, le détail des exigences professionnelles essentielles et déterminantes à la fonction, autrement dit les aptitudes nécessaires à l’exercice de la fonction sans lesquelles le travail ne peut être accompli. Ce descriptif n’exclut bien sûr pas la recherche d’aménagements raisonnables en vue d’ajuster la situation de travail aux aptitudes du travailleur.

Les données à caractère personnel transmises dans le cadre de cette annonce ont pour unique finalité de procéder au recrutement de l’emploi décrit ci-dessus. Elles ne seront traitées que pour la présente annonce ou une annonce en tout point similaire et ne seront en aucun cas transmises à des tiers. L’Agence ne conservera donc ces données que le temps nécessaire au traitement du recrutement. Pour toute question concernant la protection des données, n’hésitez pas à prendre contact avec le délégué à la protection des données à l’adresse : dpo@aviq.be

Postulez à l’offre: MEDECIN – INSPECTEUR D’HYGIENE REGIONAL (M/F)

Vous avez déjà téléchargé un CV? Connectez-vous pour postuler instantanément

Postuler

Envoyer à partir de l'ordinateur

Ou importer depuis le Cloud

Votre CV doit être au format .doc, .pdf, .docx, .rtf, et ne pas dépasser 1Mo


4000 caractères restants

Autres communications marketing

Nous aimerions vous envoyer par e-mail des informations sur les postes disponibles et les services de www.references.be.

Tous les e-mails contiendront un lien dans le pied de page vous permettant de vous désabonner à tout moment


En postulant aux offres d’emploi sur www.references.be, vous acceptez nos conditions générales et notre politique de confidentialité.