Offre d'emploi : Un(e) administrateur(-trice)

Recruteur
CHU de Liège
Région
Liège (Province) (BE)
Publication
samedi 31 juillet 2021
Date limite
vendredi 3 septembre 2021
Type de contrat
CDI
Temps de travail
Temps plein

LE GOUVERNEMENT DE LA FEDERATION WALLONIE-BRUXELLES

recherche

Un(e) administrateur(-trice) susceptible d’être désigné(e) en tant qu’administrateur(-trice)-délégué(e)

pour le Centre Hospitalier Universitaire de Liège.

 

L’administrateur (-trice) sera nommé(e) par le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles au sein du Conseil d’administration et l’administrateur (-trice)-délégué(e) sera désigné(e) par le Conseil d’administration du CHU de Liège.

Ce document est rédigé au masculin uniquement pour des raisons de lisibilité. La fonction s’adresse de manière égale aux femmes et aux hommes.

1. L’institution

Le fonctionnement du CHU de Liège est réglé par l’arrêté royal n°542 du 31 mars 1987 portant l’organisation, le fonctionnement et la gestion des hôpitaux universitaires de l’Etat à Gand et à Liège.

Cet arrêté royal précise que le CHU est un OIP de type B.

Le CHU est géré par un conseil d’administration, un comité de direction et un administrateur-délégué, en poste pour un mandat de 5 ans. Les fonctions de ce dernier sont décrites à l’article 8 de l’arrêté royal précité :

1° il exécute les décisions du conseil d’administration et du comité de direction ayant pour objet la gestion administrative, budgétaire, financière et immobilière de l'hôpital universitaire ;

2° il peut recevoir des délégations de compétences du conseil d’administration dans le cadre de sa mission d’exécution des décisions du conseil d’administration et du comité de direction ;

3° il veille à l'instruction et à la préparation des affaires relevant de sa compétence d’exécution ;

4° il représente le CHU ;

5° il dirige les services administratifs, financiers et techniques.

2. Profil recherché

Gestion générale dans le champ de l’organisation et des ressources humaines

L’administrateur-délégué collabore étroitement avec le Conseil d’administration, dont il exécute les décisions, afin de planifier l’agenda du Conseil d’administration et de définir les objectifs prioritaires et le plan stratégique du CHU de Liège.

L’administrateur-délégué a pour mission :

1. La direction de l’activité journalière du CHU ;

2. L'organisation et la gestion des services dont il a la responsabilité, de manière à ce que chacun des membres du personnel qui les compose travaille dans un souci constant de la qualité et de l'efficacité du service rendu au public, en veillant, à partir d'objectifs clairs et précis, à ce que le travail soit effectué avec diligence et dans le respect de la légalité,

3. La gestion optimale des ressources humaines mises à sa disposition :

  • Par la coordination générale des directions opérationnelles ;
  • Par une répartition des tâches en rapport avec les capacités et les aptitudes de chacun ;
  • Par la définition de l'organisation du travail dans son entité en collaboration avec les chefs de service travaillant sous son autorité ou sous celle du comité de direction ;
  • Par la prévention et la gestion des conflits qui pourraient survenir dans l'exécution des missions de ses services ou à l'intérieur de ceux-ci.

 4. L'évaluation périodique du fonctionnement des services dont il a la charge en y associant chacun des membres du personnel, en procédant, si nécessaire, aux ajustements en fonction des objectifs à atteindre et en appréciant les résultats des actions mises en œuvre au travers d'un système d'indicateurs,

5. L'information et la dynamisation des membres du personnel et de l'encadrement à propos, d'une part, de l'évolution du fonctionnement et des résultats obtenus au sein desdits services et, d'autre part, des dispositions légales et réglementaires nécessaires à la bonne exécution des missions ;

6. Le renforcement de la communication et des échanges entre les membres du personnel placé sous son autorité, en ce qui concerne, tant leur carrière ou leur formation qu'une meilleure efficience de l'organisation des services eux-mêmes ;

7. En collaboration avec le département de la communication, la coordination de l'information externe utile pour les usagers ;

8. La transmission au Conseil d’administration, d'initiative ou à la demande, des avis ou des propositions constructifs relatifs au contenu des missions, à l'organisation des services et aux moyens les plus adéquats pour exercer les missions dans une collaboration loyale avec le Conseil d’administration ;

9. La représentation de son entité, l'établissement de contacts, la création de partenariats avec l’environnement hospitalier, les milieux sociaux, économiques, culturels, environnementaux et scientifiques, la collaboration avec les administrations des autres niveaux de pouvoir (européen, fédéral, communautaire et local) concernées par ces compétences ;

10. L’intégration dans sa démarche des missions de l’hôpital : qualité de soin au patient, enseignement et recherche ;

11. S’impliquer dans les recherches de sources de financement complémentaire.

12. La représentation du CHU dans les organes ad hoc du réseau hospitalier loco-régional ELIPSE, et en particulier au Comité de Gestion

A la première séance du conseil d'administration qui suit son élection, l'administrateur délégué présente son plan opérationnel, lequel décrit les objectifs stratégiques de gestion à atteindre au cours de son mandat.  Ce plan comprend également la manière dont il entend exercer les missions de gestion qui lui incombent. Deux ans après son entrée en fonction, l'administrateur délégué présente au Conseil d'administration un rapport de suivi de son activité qui porte, notamment, sur l'état de réalisation de son plan opérationnel.

Au terme de son mandat, l'administrateur délégué présente au conseil d'administration le bilan des réalisations au regard du plan opérationnel.

Gestion des autres ressources

L’administrateur-délégué a également pour mission :

Durée du mandat d’administrateur du conseil d’administration

Le mandat d’administrateur s’achèvera le 16 janvier 2024, et sera renouvelé au moins jusqu’au terme du mandat d’administrateur délégué, à savoir le 30 novembre 2026.

Compétences de l’administrateur délégué

L’administrateur délégué doit être doté de bonnes capacités de gestion ainsi que d’une bonne connaissance des structures de soin et des rouages de la politique hospitalière. Le jury évaluera aussi les candidatures sur bases de deux défis stratégiques à venir pour l’institution, à savoir les réseaux hospitaliers et les finances du CHU. Une expérience d’un hôpital général, académique ou universitaire sera considérée comme un atout.

Afin de remplir les missions identifiées supra, l’administrateur-délégué met en œuvre les compétences et capacités transversales suivantes :

Compétences spécifiques ou particulières

Moyens budgétaires et ressources humaines attribués au CHU

Le CHU de Liège occupe actuellement 5780 personnes et son chiffre d’affaires pour 2020 s’élève à 549,44 millions d’euros.

Délégation de pouvoirs dans le chef de l’administrateur délégué

L’administrateur-délégué bénéficie de délégations de pouvoirs et de signatures en application de l’article 8 de l’arrêté royal n°542.

Conditions de travail de l’administrateur délégué

Mandat de cinq ans sous forme de contrat de travail à temps plein comme employé jusqu’au 30 novembre 2026. 

En application de l’article 8 de l’arrêté royal n°542, précité, la charge d'administrateur délégué est une charge à temps plein.

L'administrateur délégué peut cependant exercer une activité rétribuée n'absorbant pas une grande partie de son temps moyennant une décision motivée du conseil d'administration qui apprécie la compatibilité des deux activités.

Si l'administrateur délégué est un agent statutaire d'un service ou d'une administration publics, il est tenu d'obtenir un congé pour mission couvrant la durée de son mandat selon le statut qui lui est applicable.

Si l’administrateur délégué n’est pas réélu à la fin de son mandat ou s’il est mis fin à son mandat par application de l’article 8, §2 de l’arrêté royal n°542, précité, il perçoit une indemnité de sortie de fonction calculée de la même manière que pour les membres du personnel contractuel.  L'indemnité de sortie de fonction est égale, au minimum, à la rémunération du mandataire pour une période de 6 mois s'il a effectué un seul mandat, et à la rémunération du mandataire pour une période de 12 mois s'il a effectué plus d'un mandat.

3. Conditions de candidature

Les candidats doivent :

  1. Détenir les compétences précitées et pouvoir remplir les missions définies supra ;
  2. Etre titulaire d’un diplôme donnant accès au niveau 1, ou être lauréat d’un concours d’accession au niveau 1 ou à un niveau équivalent ou être porteur d’un certificat de compétences acquises hors diplôme donnant accès au niveau 1, ce certificat étant délivré ou reconnu par l’Ecole d’administration publique ou par un autre organe désigné par l’arrêté du Gouvernement de la Communauté française du 22 juillet 1996 portant statut des agents des services du Gouvernement de la Communauté française ;
  3. Pouvoir se prévaloir d’une expérience professionnelle d’au moins 8 ans dans une fonction de niveau 1 ou une fonction équivalente, dont 2 ans d’expérience de gestion d’équipe ou de projets Une expérience d’un hôpital général, universitaire, ou académique sera considérée comme un atout.

4. Procédure

Après réception et vérification de la conformité des candidatures au présent appel par le jury de sélection, les candidats seront invités à faire parvenir un projet écrit à celui-ci.

Les candidats présenteront leur projet au cours d’une audition par un jury de sélection, destinée à évaluer l’ensemble de leurs compétences.

Le jury propose une liste de maximum deux personnes disposant des qualités pour remplir la fonction de manière également satisfaisante sans qu’un classement ne soit établi entre ces personnes au Gouvernement.

Le jury mentionne la motivation qui l’a conduit à sélectionner cette ou ces personne(s). Le jury peut cependant, le cas échéant, établir une recommandation.

Une audition dans le cadre d’un assessment relatif aux compétences en matière de management, de personnel et de gestion sera réalisée.

Le Gouvernement peut choisir d’auditionner le ou les candidats sélectionné(s) par le jury et propose ensuite au Conseil d’administration la personne qu’il juge la plus apte à occuper le poste.

L’entrée en fonction du lauréat est prévue pour le 1er décembre 2021. Toutefois, sous réserve de l’accord du Gouvernement, la prise de fonction du lauréat peut être différée à une date antérieure ou ultérieure afin de tenir compte de la disponibilité du lauréat ou de respecter la durée du préavis auquel serait éventuellement soumis le lauréat.

Toute personne intéressée et qui remplit les conditions ci-dessus est invitée à faire parvenir sa candidature par envoi recommandé à Monsieur Jean-Michel Crielaard, Président du CHU de Liège, Avenue de l'hôpital n°1, 4000 Liège, pour le 3 septembre 2021, le cachet de la poste faisant foi. Le dossier de candidature doit comprendre un curriculum vitae et une lettre de motivation.

Emplois similaires

Emplois similaires