Offre d'emploi : spécialiste en travaux et infrastructures publiques (m/f/x)

Région
Ottignies-Louvain-la-Neuve, Nivelles
Publication
lundi 25 octobre 2021
Date limite
dimanche 21 novembre 2021
Type de contrat
CDI
Temps de travail
Temps plein
Langue(s) souhaitée(s)
Français

spécialiste en travaux et infrastructures publiques (m/f/x)

Le Service Public de Wallonie – Mobilité et Infrastructures : recherche 1 spécialiste en travaux et infrastructures publiques (M/F/X) pour la Direction des Déplacements doux et de la Sécurité des aménagements des voiries

Finalité(s) de la fonction :

Contribuer à la réalisation d’expertises techniques, à la conception de projets relatifs aux travaux publics, et à la gestion, à l’évaluation, à l’exploitation et à la maintenance des infrastructures publiques et de leurs équipements

Domaines principaux d’activités :

  • Conception, coordination et réalisation, de manière pérenne, de projets complexes et pluridisciplinaires qui requièrent notamment l’utilisation de diverses techniques en matière de sécurisation, de réhabilitation et/ou d’entretien d’infrastructures publiques, d’ouvrages de génie civil, de bâtiments publics et de leurs équipements, ainsi qu'en matière de climatisation au moyen des logiciels appropriés et qui exigent la coordination de plusieurs intervenants internes et/ou externes
  • Initiation, développement et gestion, de manière pérenne, de projets innovants visant à concevoir de nouvelles approches et de nouvelles méthodes/outils en matière de sécurisation, de réhabilitation et/ou d’entretien d’infrastructures publiques, d’ouvrages de génie civil, de bâtiments publics, et de leurs équipements, ainsi qu'en matière de climatisation
  • Supervision de l’élaboration de plans, de calculs de métrés estimatifs des travaux et des coûts d’exploitation
  • Organisation et réalisation de missions d’expertises techniques impliquant des études et des essais, ainsi que la rédaction de recommandations et de rapports
  • Etude du comportement structurel et expertise des infrastructures publiques, des ouvrages d’art et des bâtiments publics et rédaction de rapports
  • Élaboration de conseils dans les domaines techniques liés aux travaux publics (sols, ouvrages d’art, bâtiments publics) en tenant compte des évolutions de la thématique
  • Rédaction de normes, de prescriptions techniques et de recommandations nécessaires à la conclusion de marchés publics
  • Signature d’actes techniques, de plans et de rapports d’expertises impliquant la responsabilité personnelle de l’agent
  • Suivi de l’exécution, du contrôle de la qualité et du respect des impositions techniques et réglementaires dans le cadre de l’exécution des marchés publics
  • Etude du comportement structurel des infrastructures publiques et des ouvrages d’art en fonction des normes en vigueur
  • Organisation, animation, et/ou participation, avec des intervenants internes et/ou externes, à des groupes de travail, commissions techniques, réunions,…

Domaines complémentaires d’activités :

  • Élaboration de conseils, de formations, d’avis, d’inspections et d‘audits dans les domaines techniques liés à la sécurité des aménagements routiers et à la prise en compte des modes actifs (piétons, cyclistes)
  • Conseil et assistance technique aux administrations locales et aux services territoriaux régionaux
  • Veille technologique pour maintenir ses connaissances particulières en sécurité routière et en prise en compte des modes actifs et détecter les innovations potentiellement intéressantes
  • Organisation, animation, et/ou participation, avec des intervenants internes et/ou externes, à des groupes de travail, commissions techniques, réunions, ...

Missions générales du SPW MI : Le Service Public de Wallonie Mobilité et Infrastructures est un acteur majeur wallon dans la conception, le financement, la gestion et l’exploitation d’infrastructures de qualité au service du déploiement économique et social de la Wallonie. Il fournit aux citoyens et entreprises des infrastructures de qualité, sécurisées, accessibles à tous et respectueuses de l’environnement. Dans ce cadre, il est chargé notamment de :
 

  • Moderniser, contrôler et entretenir le réseau des voies navigables ainsi que le réseau routier/autoroutier (y compris les ouvrages d’art, les ouvrages électriques, mécaniques, électromécaniques, les équipements de télécommunication, la gestion des incidents et, pour le réseau routier/autoroutier, l’organisation du service hivernal) en veillant à la sécurité des usagers
  • Développer, promouvoir et entretenir le réseau RAVEL ;
  • Assurer le suivi des projets de travaux et le suivi des chantiers liés à ceux-ci
  • Concevoir et suivre des projets de travaux (adjudications, marchés publics, expropriations, …)
  • Aménager les infrastructures portuaires au bénéfice des ports autonomes wallons ;
  • Gérer les barrages réservoirs et les grandes conduites d’adduction ainsi que les crises hydrologiques ;
  • Initier et coordonner les plans de mobilité ;
  • Veiller à la promotion de l’intermodalité et de l’usage des voies navigables ;
  • Proposer un cadre juridique wallon favorable au développement des différents modes de transport par engins automobiles (complémentarité, synergie, environnement, accès PMR…)
  • Veiller à l’application de la réglementation de la sécurité routière ;
  • Soutenir la réalisation par le Groupe TEC des objectifs fixés dans le contrat de service public ;
  • Mettre en œuvre la politique régionale en matière de transport ferroviaire (préfinancement, nuisances sonores…) ;

Voir site  :  http://www.wallonie.be/fr/competences/transport-et-mobilite

Missions de la Direction des déplacements doux et de la sécurité des aménagements des voiries

  • La direction des Déplacements doux et de la Sécurité des aménagements de voiries fournit un accompagnement et une expertise aux gestionnaires de voiries régionaux et communaux, en vue d’une prise en compte optimale et sécuritaire des différents usagers dans les aménagements de l’espace public.
  • Elle participe à la mise en œuvre de politiques et d’actions en faveur des usagers vulnérables (piétons, cyclistes, 2 roues motorisés, etc.) et au suivi général de la politique de sécurité routière.
  • Elle assure le développement cohérent des différents réseaux cyclables, en particulier le RAVeL et les itinéraires régionaux et internationaux, en coordonnant notamment la programmation budgétaire du RAVeL, les études de faisabilité et d’évaluation des incidences, la gestion domaniale, la signalisation directionnelle, la remise d’avis sur les demandes de permis d’urbanisme en lien avec le RAVeL. Elle participe à des Comités de gestion d’itinéraires cyclables. Elle élabore et tient à jour le Schéma directeur cyclable pour la Wallonie.
  • La direction est également le point de contact privilégié des usagers du RAVeL. Et elle assure la promotion de ce réseau, en étroite collaboration avec la direction de la Planification de la mobilité, d’une part, les acteurs touristiques, d’autre part.
  • Par ailleurs, elle veille à la bonne application des procédures reprises dans la directive européenne 2008/96/CE sur la gestion de la sécurité des infrastructures routières. Pour ce faire, la direction contribue à la réalisation des évaluations des incidences sur la sécurité, et réalise des audits et des inspections de sécurité d’itinéraires et de chantier.
  • Elle rend des avis sur l’opportunité de réaliser des aménagements en faveur des modes doux et sur la sécurité des aménagements pour l’ensemble des usagers.
  • Dans le cadre de la tutelle sur les règlements complémentaires de circulation, la direction rend des avis préalables sur la sécurité des aménagements aux communes et les conseille sur le placement de la signalisation routière.
  • La direction assure le monitoring de l’accidentologie, en déterminant les zones d’accumulation d’accidents, et d’autres indicateurs qui permettent aux gestionnaires de prendre des mesures correctrices appropriées.
  • Elle rédige des recommandations et documents de vulgarisation en lien avec les matières qu’elle gère (cyclistes, piétons, 2 roues motorisés, sécurité des aménagements), et assure la diffusion de ces informations et des formations qui y sont liées.
  • Enfin, la direction accompagne les divers gestionnaires de voiries lors de la mise en œuvre des Plans communaux de mobilité, en les conseillant au mieux pour traduire les concepts généraux en aménagements concrets de qualité (prise en compte des usagers, sécurité, signalisation, dimensionnement des carrefours...)

Diplôme :

  • Diplôme de base de 2ème cycle d'ingénieur civil/Master ingénieur civil ou de 3ème cycle (doctorat) délivré par une université belge :
  • Architecte
  • Toutes options et un diplôme complémentaire en urbanisme et aménagement du territoire ou en architecture urbaine.
  • Diplôme de base de 2ème cycle ou de 3ème cycle (doctorat) délivré par une université belge:
  • d'ingénieur civil/Master ingénieur civil, en chimie ou en chimie et sciences des matériaux ou en chimie et des Industries agricoles ou en chimie et bioindustries
  • de bioingénieur / Ingénieur agronome toutes options
  • Diplôme de base de 2ème cycle d'ingénieur civil/Master ingénieur civil, ou de 3ème cycle (doctorat) délivré par une université belge, en électricité, en électromécanique, en mécanique, en physique, en métallurgie, en chimie et sciences des matériaux, en aérospatiale, en aéronautique, en informatique option réseaux et télécommunication, en génie nucléaire.
  • Diplôme de base de 2ème cycle d'ingénieur civil/Master ingénieur civil, ou de 3ème cycle (doctorat) délivré par une université belge, option mines ou sciences géologiques
  • Diplôme de base de 2ème cycle d'ingénieur civil/Master ingénieur civil, ou de 3ème cycle (doctorat) délivré par une université belge, en construction
  • Diplôme de base de 2ème cycle (Master/Master ingénieur civil) ou de 3ème cycle (doctorat) délivré par une haute école belge ou par une Université belge en architecture
  • Diplôme de base de 2ème cycle d'ingénieur industriel/master ingénieur industriel ou de 3ème cycle (doctorat) délivré par une haute école belge en chimie
  • Diplôme de base de 2ème cycle d'ingénieur industriel/master ingénieur industriel ou de 3ème cycle (doctorat) délivré par une haute école belge en en électricité, électromécanique, en mécanique, en automatisation, en électronique, en mécanique, en industrie (mémoire en électricité, …), en informatique.
  • Diplôme de base de 2ème cycle d'ingénieur industriel/master ingénieur industriel ou de 3ème cycle (doctorat) délivré par une haute école belge en agronomie ou en agriculture
  • Diplôme de base de 2ème cycle d'ingénieur industriel/master ingénieur industriel ou de 3ème cycle (doctorat) délivré par une haute école belge en construction, en construction – géomètre, industrie (mémoire en construction)

OU

Certification professionnelle requise :

  • Certifications professionnelles positionnées au niveau 7 au moins d’un cadre de certification belge (vous pouvez notamment consulter le site suivant : https://cfc.cfwb.be) correspondant à la fonction à pourvoir.

Compétences techniques :

  • Gestion de projets complexes – Concevoir, mettre en œuvre et assurer le suivi de projets stratégiques faisant appel à des compétences de pointe et nécessitant la collaboration d’une équipe pluridisciplinaire
  • Innovation – Proposer des solutions innovantes, inventives ou originales visant à concevoir de nouveaux services/outils, en faisant preuve de créativité, de manière à positionner la fonction publique à la pointe du progrès
  • Avis technique – Emettre des avis techniques argumentés et pertinents
  • Qualité – Contrôler la qualité du travail réalisé
  • Dispositions légales et normatives – Appliquer et faire respecter les dispositions légales, les procédures, les normes et/ou les réglementations en vigueur
  • Rédaction – S’exprimer par écrit dans un langage précis, grammaticalement correct et compréhensible pour le destinataire
  • Conduite de réunions – Planifier, organiser et animer des réunions en permettant à chacun de s’exprimer

Compétences comportementales :

  • Planification du travail – Organiser son travail en tenant compte des délais et des priorités
  • Collaboration – Coopérer avec des acteurs internes et/ou externes en favorisant les échanges et en étant attentif aux objectifs communs
  • Rigueur – Réaliser son travail avec exactitude, méthode et précision
  • Polyvalence – Passer aisément d’une activité et/ou d’un projet à un autre en fonction des besoins du service
  • Communication – Communiquer avec autrui en s’assurant de la compréhension de l’information reçue et transmise

Pour être recevables, les actes de candidature doivent :

  • répondre aux exigences communes et aux exigences reprises dans le profil de la fonction postulée ;
  • être adressés à la Direction du développement des ressources humaines
    pour le 21/11/21 au plus tard
    • par mail à Madame PIRET Nadège
      à l’adresse VIA LE BOUTON POSTULER
  • Comprendre UN SEUL FICHIER nommé « STIP Déplacements doux » et reprenant les documents suivants :
  • Un CV à jour ;
  • Une LETTRE DE MOTIVATION spécifique à la fonction ;
  • Une COPIE DU DIPLÔME requis pour la fonction ;
  • Une COPIE DU PERMIS B requis pour la fonction 

En cas d’engagement, le SPW se chargera de demander un extrait de casier judiciaire au SPF Justice. Il n’est donc pas nécessaire de fournir ce document.

Les dossiers de candidature feront l’objet d’un premier examen par la commission de sélection, destiné à vérifier que les personnes candidates répondent aux exigences générales, de qualification et d’expérience susmentionnées.

Une première présélection pourra être effectuée sur base des lettres de motivation et des curriculum vitae. La procédure de sélection pourra comporter plusieurs épreuves successives.

Exigences communes pour tout engagement dans la fonction publique régionale :

Selon les dispositions de l’article 4 de l’arrêté du Gouvernement wallon du 18.12.2003 relatif aux conditions d’engagement et à la situation administrative et pécuniaire des membres du personnel contractuel, les personnes à engager par contrat de travail doivent satisfaire aux conditions suivantes :

1. jouir des droits civils et politiques ;

2. satisfaire aux lois sur la milice ;

3. justifier de la possession de l’aptitude médicale exigée pour la fonction à exercer ;

4. être porteur d’un diplôme ou d’un certificat d’étude en rapport avec le niveau de l’emploi à conférer ;

5. être d’une conduite correspondant aux exigences de l’emploi à pourvoir ; Ces conditions doivent être maintenues tout au long de l’exécution du contrat.

Certificat de milice :

Le certificat de milice ne sera pas exigé.

Diplôme obtenu dans un pays autre que la Belgique :

Si votre diplôme a été obtenu à l’étranger, vous devez fournir une attestation d’équivalence à un des diplômes requis pour ce poste délivrée par la Fédération Wallonie-Bruxelles (Communauté française de Belgique). Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site d'équivalences de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Exception pour le diplôme de droit :

Si votre diplôme de droit a été obtenu à l’étranger, vous devez fournir une attestation d’équivalence de niveau générique du niveau d’études requis (master) délivrée par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Cette équivalence doit cependant clairement mentionner le fait que ce grade générique a été délivré sur base d'un diplôme dans une orientation en droit obtenu dans un établissement scolaire de type universitaire (ou équivalent).

Pour les détenteurs d’une équivalence générique valide, une expérience professionnelle spécifique de 2 ans dans le domaine du droit belge est requise.

Connaissance de la langue française :

Le candidat doit être titulaire d’un diplôme ou certificat d’études délivré en français par un établissement d’enseignement belge ou de tout autre pays pour autant que l’enseignement attesté ait été donné dans la langue requise.

A défaut de pouvoir produire un tel document, vous devez fournir la preuve de la réussite d’un examen linguistique en langue française organisé par Selor. Cette condition doit être remplie au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de Selor.

Titres de séjour et de travail :

Le candidat doit satisfaire aux législations relatives à l’accès au territoire Belge et aux autorisations de travail.

Il devra fournir les documents adéquats au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de l'emploi du Service Public de Wallonie.

Personnes en situation de handicap :

Le Service public de Wallonie (ou nom de l’Organisme d’intérêt général) veille à lutter contre les discriminations et à valoriser les compétences des personnes en situation de handicap.

Si vous souffrez d’un handicap, il vous est possible de demander un aménagement raisonnable de la procédure de sélection. Pour pouvoir en bénéficier, vous devez informer la personne qui réceptionne les candidatures quand vous postulez.

Si votre candidature est retenue, vous devrez fournir une attestation et expliquer les adaptations raisonnables dont vous voudriez bénéficier.

L’agent sera engagé dans le cadre d’un contrat :

  • De remplacement jusqu’au 31.12.2023

Il bénéficiera du barème de rémunération correspondant au grade A6/2 (à partir de 47.270,25 € annuel brut indexé); avec possibilité de valoriser l’ancienneté acquise dans le secteur privé (maximum 6 années) et dans le secteur public (toutes les années sont prises en compte).

Les membres du personnel bénéficient :

  • de chèques-repas ;
  • d’une assurance hospitalisation ;
  • d’une prime de fin d’année et d’un pécule de vacances.

Les frais liés aux parcours domicile/lieu de travail effectués en transport en commun font l’objet d’un remboursement intégral.