Offre d'emploi : auditeur-conseiller (m/f/x)

Région
Namur (Province) (BE)
Publication
vendredi 6 mai 2022
Date limite
mardi 31 mai 2022
Type de contrat
CDI
Temps de travail
Temps plein
Langue(s) souhaitée(s)
Français

auditeur-conseiller (m/f/x)

La Cellule d’Audit de l’Inspection des Finances (CAIF) recherche 1 auditeur-conseiller.

Où allez-vous travailler ?

Cellule d’Audit de l’Inspection des Finances des fonds européens (CAIF)
Avenue du prince de Liège, 133
5100 Namur (Jambes)

Votre mission

Sous la direction de la responsable de la CAIF et en collaboration avec l’auditeur conseiller économiste, l’auditeur-conseiller juriste coordonne et révise les travaux des auditeurs, dans le respect des exigences imposées par la règlementation européenne, les normes d’audit internationales et le guide d’audit de la CAIF.  

...et les missions de la direction

La Cellule d'Audit de l’Inspection des Finances pour les Fonds européens (CAIF) exécute les missions d’audit que les Gouvernements de la Région wallonne, de la Communauté française et le Collège de la Commission communautaire française confient au Corps interfédéral de l’Inspection des Finances. 

Une de ces missions concerne la responsabilité d’Autorité d’audit pour les programmes cofinancés par le Fonds européen de développement régional (FEDER) et par le Fonds social européen (FSE). Ces missions sont définies par contrat d’administration. 

La CAIF vient d’être chargée de mener les missions d’audit de systèmes et des projets prévues dans le Règlement (UE) n°2021/241 du Parlement européen et du Conseil du 12 février 2021 établissant la facilité pour la reprise et la résilience (Plan de relance). Dans ce cadre, l’équipe, placée sous la responsabilité d’une Inspectrice des finances va s’agrandir et se doter de 4 auditeurs et un 1 auditeur conseiller complémentaires.

Les audits sont réalisés auprès d’entités administratives chargées de la gestion et du contrôle des Fonds européens et du Plan pour la reprise et la résilience et auprès des bénéficiaires des fonds. Ces travaux s’inscrivent dans du long terme, visant à couvrir le champ des interventions européennes dans le cadre de programmes ou de plans pluriannuels.
 

Que fait ... ?

... un auditeur-conseiller à la CAIF ? 

  • l’évaluation des risques en début de programmation et sa mise à jour ;
  • l’établissement et la mise à jour annuelle des stratégies d’audit ;
  • la planification des missions et leur suivi afin de respecter les délais du programme d’audit global ;
  • la participation aux entretiens d’audit avec les auditeurs ;
  • la supervision des travaux réalisés par les auditeurs : notes de travail, programmes d’audit, rapports d’audit, suivi de plans d’actions et la vérification de la documentation des travaux ;
  • l’appui à la supervision des organismes associés à la CAIF qui réalisent les audits d’opération (audits sur place) ;
  • le support dans le processus d’évaluation par les auditeurs des systèmes et de leur mise en œuvre, en vue de l’établissement de recommandations exactes, claires, concises et complètes ;
  • l’amélioration continue des outils et des méthodes de travail ;
  • le suivi de la bonne application par l’équipe des normes d’audit et des textes émis par la Commission européenne (Règlements et orientations) et leur intégration dans les procédures de travail ;
  • la formation des auditeurs, principalement dans les matières juridiques concernées par les missions d’audit ;
  • en cas de sous-traitance de missions spécifiques (audit informatique des systèmes d’information notamment), appui au responsable de la CAIF dans le suivi des travaux des prestataires sélectionnés, vérification de la qualité des travaux et suivi des prestations facturées ;
  • la contribution à la rédaction des rapports annuels de contrôle ;
  • en cas d’audit ou de demandes de la Commission européenne, la coordination de la collecte des éléments de réponse, la supervision des travaux complémentaires et la rédaction d’un projet de réponse à soumettre au responsable de la CAIF ;
  • le rapportage de l’avancement des missions auprès de la responsable de la CAIF lors de réunions internes régulières avec les auditeurs et la discussion des constats d’audit et des recommandations avec elle ;
  • l’analyse juridique des problématiques rencontrées en cours d’audit, relatives notamment aux marchés publics, aux aides d’Etat, à la TVA, à la prévention de la fraude, de la corruption et des conflits d’intérêts ;
  • l’assistance juridique de la responsable de la CAIF dans tous types de domaines.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la fonction : 

Votre profil

Diplôme requis : diplôme de base de 2eme cycle( Licence/Master) ou de 3ème cycle (doctorat) délivré par une Université belge en Droit. 

OU

Certification professionnelle requise : certifications professionnelles positionnées au niveau 7 au moins d’un cadre de certification belge (vous pouvez notamment consulter le site suivant : https://cfc.cfwb.be) correspondant à la fonction à pourvoir.

Expérience exigée :

Une expérience professionnelle de minimum 6 années est exigée (l’expérience doit être acquise au plus tard à la date de la clôture des inscriptions).

La vérification de votre expérience professionnelle se fera sur base du CV que vous aurez téléchargé dans votre dossier en ligne. Nous vous conseillons d’accorder une attention particulière à la description de votre expérience professionnelle dans votre CV et d’indiquer les dates de manière précise (jour-mois-année).
 

Compétences techniques :

  • dispositions légales et normatives - contrôler le respect des dispositions légales, des procédures, des normes et/ou des réglementations en vigueur ;
  • organisation du travail - organiser, déléguer et superviser le travail selon les compétences de chacun ;
  • qualité - contrôler la qualité du travail réalisé ;
  • rédaction - s’exprimer par écrit dans un langage précis, grammaticalement correct et compréhensible pour le destinataire ;
  • techniques d’audit - réaliser des audits en utilisant les méthodes et les techniques adéquates ;
  • gestion de projets complexes - concevoir, mettre en œuvre et assurer le suivi de projets stratégiques faisant appel à des compétences de pointe et nécessitant la collaboration d’une équipe pluridisciplinaire ;
  • analyse technique - recueillir, relier et interpréter des données techniques ;
  • informatique - utiliser les fonctionnalités avancées d’une suite bureautique (traitement de texte, tableur, logiciel de présentation et messagerie électronique).

Compétences comportementales :

  • faire preuve de fiabilité - agir de manière intègre, conformément aux attentes de l’organisation, respecter la confidentialité et les engagements et éviter toute forme de partialité ;
  • autonomie - accomplir son travail sans supervision directe ;
  • rigueur - réaliser son travail avec exactitude, méthode et précision ;
  • travailler en équipe - créer et améliorer l’esprit d’équipe en partageant ses avis et ses idées et en contribuant à la résolution de conflits entre collègues ;
  • gestion du stress - demeurer efficace en situation de stress en conservant sa capacité à prendre des décisions réfléchies et en maîtrisant ses émotions ;
  • communication - communiquer avec autrui en s’assurant de la compréhension de l’information reçue et transmise ;
  • gestion de suivi - surveiller l’état d’avancement et assurer le suivi des activités et/ou des projets  dont on a la charge en fonction des résultats attendus ;
  • atteindre les objectifs - s’impliquer et démontrer de la volonté et de l’ambition afin de générer des résultats et assumer la responsabilité de la qualité des actions entreprises ;
  • collaboration - coopérer avec des acteurs internes et/ou externes en favorisant les échanges et en étant attentif aux objectifs communs ;
  • tutorat - transmettre les techniques et les méthodes de travail, à une personne ou à un groupe restreint, en veillant à la bonne compréhension de celles-ci et en assurant le suivi de l’apprentissage ;
  • planification du travail - organiser son travail en tenant compte des délais et des priorités.
     

Comment postuler valablement ?

Pour être recevables, les actes de candidature doivent :

  • répondre aux exigences communes et aux exigences reprises dans le profil de la fonction postulée ;
  • être adressés pour le 31-05-22 au plus tard via le formulaire en ligne Logo_nouvelle-fenetre_rouge.png - Si vous éprouvez des difficultés concernant votre candidature en ligne, vous pouvez nous contacter au 081/24.96.40 ;
  • comprendre un CV à jour ;
  • comprendre une LETTRE DE MOTIVATION spécifique à la fonction, avec la référence : 2022/CAIF/AUDITEUR-CONSEILLER ;
  • comprendre une COPIE DU DIPLÔME requis pour la fonction.

Un extrait de casier judiciaire, nécessaire à l’engagement, sera demandé directement au Casier judiciaire central par la direction « Talents Wallonie » du SPW.

Les dossiers de candidature feront l’objet d’un premier examen par la commission de sélection, destiné à vérifier que les personnes candidates répondent aux exigences générales, de qualification et d’expérience susmentionnées.

Une première présélection pourra être effectuée sur base des lettres de motivation et des curriculum vitae. La procédure de sélection pourra comporter plusieurs épreuves successives.

Exigences communes pour tout engagement dans la fonction publique régionale :

Selon les dispositions de l’article 4 de l’arrêté du Gouvernement wallon du 18.12.2003 relatif aux conditions d’engagement et à la situation administrative et pécuniaire des membres du personnel contractuel, les personnes à engager par contrat de travail doivent satisfaire aux conditions suivantes :

  1. Jouir des droits civils et politiques ;
  2. Satisfaire aux lois sur la milice ;
  3. Justifier de la possession de l’aptitude médicale exigée pour la fonction à exercer ;
  4. Être porteur d’un diplôme ou d’un certificat d’étude en rapport avec le niveau de l’emploi à conférer ;
  5. Être d’une conduite correspondant aux exigences de l’emploi à pourvoir ; Ces conditions doivent être maintenues tout au long de l’exécution du contrat.
     

Certificat de milice :

Le certificat de milice ne sera pas exigé.
 

Diplôme obtenu dans un pays autre que la Belgique :

Si votre diplôme a été obtenu à l’étranger, vous devez fournir une attestation d’équivalence à un des diplômes requis pour ce poste délivrée par la Fédération Wallonie-Bruxelles (Communauté française de Belgique). Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site d'équivalences de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Connaissance de la langue française :

Le candidat doit être titulaire d’un diplôme ou certificat d’études délivré en français par un établissement d’enseignement belge ou de tout autre pays pour autant que l’enseignement attesté ait été donné dans la langue requise.

A défaut de pouvoir produire un tel document, vous devez fournir la preuve de la réussite d’un examen linguistique en langue française organisé par Selor. Cette condition doit être remplie au plus tard au moment de l’engagement.

Pour vous inscrire à un examen linguistique, vous devez vous rendre dans votre compte Selor et choisir la rubrique « Tests linguistiques ».  Le système informatique vous demandera le type de tests concerné et vous proposera des dates d’inscription.

En cas d’urgence, vous pouvez contacter la cellule des tests linguistiques de Selor via le mail linguistique.fr@bosa.fgov.be ou par téléphone au +32 2 740 74 74 pour demander à réaliser ces tests plus rapidement.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de Selor.

Titres de séjour et de travail :

Le candidat doit satisfaire aux législations relatives à l’accès au territoire Belge et aux autorisations de travail.

Il devra fournir les documents adéquats au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de l'emploi du Service Public de Wallonie.

Toutefois, dans tous les cas, vous êtes dispensé d’obtenir un permis de travail si vous êtes dans l’une des situations suivantes :

Ressortissant de l’Espace Économique Européen (EEE) ou de Suisse, ainsi que son conjoint et leur(s) enfant(s) habitant avec eux en Belgique ;Toutefois, dans tous les cas, vous êtes dispensé d’obtenir un permis de travail si vous êtes dans l’une des situations suivantes :

  • ressortissant britannique, ainsi que son conjoint et leur(s) enfant(s) habitant avec eux en Belgique, résidents en Belgique avant le 1er janvier 2021 et bénéficiaires de l’accord de retrait ;
  • admis au séjour illimité (vous êtes en possession d’une carte d’identité d’une durée de 5 ou 10 ans) ;
  • réfugié reconnu ;
  • demandeur d’asile ;
  • étudiant étranger résidant en Belgique et effectuant ses études en Belgique (max 20 heures de travail par semaine) ;Étranger dont la demande de regroupement familial a été acceptée, ainsi que pendant les procédures de demande ou de recours en matière de regroupement familial.

Notre offre

Nous vous proposons un contrat à durée indéterminée.

Vous bénéficierez du barème A4/1 (à partir de 60 479,78 € annuel brut indexé) , avec possibilité de valoriser l’ancienneté acquise dans le secteur privé (maximum 6 années) et dans le secteur public (toutes les années sont prises en compte).

Remarque : 

À cette rémunération s’ajoute une allocation annuelle brute qui s’élève à 5.072 € annuellement, à l’indice pivot 138,01, payée par la Région wallonne pour les auditeurs de la CAIF en vertu de l’Arrêté du gouvernement wallon du 8 février 2002 (Arrêté du Gouvernement wallon du 8 février 2002 relatif à la Cellule audit de l’Inspection des Finances pour les Fonds européens tel que modifié).
 

Les membres du personnel bénéficient :

  • de chèques-repas ;
  • d’une assurance hospitalisation ;
  • d’une prime de fin d’année et d’un pécule de vacances ;
     

Les frais liés aux parcours domicile/lieu de travail effectués en transport en commun font l’objet d’un remboursement intégral.

Calculer votre salaire

Personne(s) de contact

Concernant la fonction :
Madame Emmanuelle PELERIAU, Graduée
081/25 46 21 - emmanuelle.peleriau@caif.wallonie.be

Concernant la procédure de sélection :
Madame Gisèle Warichet, Chargée de sélection
081/24 97 19 - gisele.warichet@spw.wallonie.be
 

Egalité des chances et diversités

La Wallonie mène une gestion active de la diversité en garantissant l’égalité des chances, de traitement et d’accès aux sélections pour tous ses candidats.

Nos responsables de sélection sont formés à la diversité et à l’égalité des chances. Ils veillent à une procédure de sélection objective au cours de laquelle seules vos compétences sont mesurées sur base d’outils et de tests neutres. Votre couleur de peau, sexe, âge ou handicap… ne jouent aucun rôle dans l’évaluation de vos compétences.

Nos descriptions de fonction sont rédigées au masculin uniquement pour des raisons de lisibilité.

Toutes les fonctions s’adressent de manière égale aux femmes et aux hommes.

Vous êtes une personne en situation de handicap, de trouble ou de maladie ?

Votre candidature peut être posée selon les modalités habituelles aux examens de recrutement organisés par les différents services publics. Toutefois, pour les examens organisés par le SELOR (Bureau de sélection de l’administration fédérale), des dispositions particulières, d’ordre pratique ou matériel, peuvent être prises pour tenir compte de votre handicap.

Emplois similaires

Emplois similaires